Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les profs d'EPS relient Foix à Toulouse à vélo pour sensibiliser à l'effort physique chez les jeunes

-
Par , France Bleu Occitanie

Relier à vélo la préfecture de Foix en Ariège au siège social de France 3 à Toulouse en Haute Garonne, c'est l'objectif que se sont fixés ces professeurs de sport de la région, "pour plus et mieux d’EPS pour tous les élèves".

Ils étaient une vingtaine à relever le défi ce dimanche 12 décembre.
Ils étaient une vingtaine à relever le défi ce dimanche 12 décembre. © Radio France - Flora Midy

Ce samedi 12 décembre, les professeurs d'EPS ont mouillé le maillot. Ils sont une vingtaine à avoir traversé à vélo plus de cent kilomètres, au départ de Foix jusqu'à Toulouse, sous une pluie battante et un vent glaçant. Une action menée par le syndicat Snep-FSU dans le cadre de la semaine de l'EPS, pour sensibilier à l'effort physique chez les jeunes, particulièrement sédentaires en cette période de confinement.

Tous les jours j'essaye d'apprendre à mes élèves le goût de l'effort

Et ce n'est pas la pluie battante, ni le froid qui les ont démotivés : " On est obligés d'essorer nos vêtements tellement qu'on est trempés, mais c'était chouette !", dit l'une des participantes à l'arrivée. Il leur a fallu près de cinq heures pour relier Foix à Toulouse, avec des conditions climatiques compliquées. Tout un symbole pour Céline, prof d'EPS à Saverdun : "Tous les jours j'essaye d'apprendre à mes élèves le goût de l'effort, qu'il fasse froid ou chaud... C'est important de se dépasser". 

Les élèves sont de plus en plus sédentaires

Toutes les études le disent, les enfants font de moins en moins de sport. Pour Sarah, prof à Villefranche-de-Lauragais, le Covid a transformé le sport en enjeu de société : " Les élèves sont de plus en plus sédentaires, avec le confinement ils passent beaucoup de temps sur les écrans. Ils veulent de moins en moins bouger. Alors qu'il faudrait d'autant plus en ce moment". 

Le sport c'est la santé... Ce n'est donc pas une mauvaise idée par ces temps d'épidémie!

Après avoir remplacé ses vêtements trempés par un jogging sec, Pierre Chabert, prof lui aussi, confie ses inquiétudes  : " L'obésité est un vrai problème. On voit que les élèves ont parfois du mal à se déplacer pour des efforts minimes. Le sport c'est la santé, ce n'est donc pas une mauvaise idée d'en faire par ces temps de covid!"

Il manque des profs, nous n'avons de remplaçants

Par cette action, les professeurs d'EPS réclamaient notamment plus d'heures de sport dans les établissements scolaires. Philippe Martin, secrétaire académique du Snep-FSU déplore l'immobilisme du ministère de l'Education sur la question :"Il y a 20 ans, on a obtenu une 4ème heure d'EPS en 6ème, depuis on n'a plus rien obtenu. On a donc 3 heures seulement pour les autres classes de collège et 2 pour les lycées. Avec le bac qui change, la transformation des programmes, la discipline est malmenée. Sans compter qu'il manque des profs, nous n'avons de remplaçants". 

Le groupe a préféré cette action à une manifestation en centre ville de Toulouse, pour se faire entendre tout en se faisant plaisir. 

Mobilisation des prof d'EPS, reportage de France Bleu Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess