Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les questions que l'on se pose sur les écoles Montessori

-
Par , France Bleu Auxerre

Enseigner différemment : voilà le credo de la pédagogie Montessori. A Auxerre, une classe de maternelle va ouvrir à la rentrée 2018. C'est la deuxième école de ce genre dans l'Yonne ; la précédente a ouvert en 2017 à Saint-Bris-le-Vineux.

Pédagogie Montessori
Pédagogie Montessori © Maxppp - Pierre HECKLER

Yonne, France

Qu'est-ce que la méthode Montessori ?

C'est une pédagogie qui prône un enseignement individuel, et dont le maître mot est l'autonomie. Il n'y a pas de cours collectif, chaque élève apprend à son rythme et suivant ses besoins. Exemple : on peut s'attarder plusieurs mois sur les maths si on a du mal, et à l'inverse passer moins de temps sur le français si on a des facilités. Les plus petits, eux, travaillent beaucoup sur la manipulation des objets pour intégrer des notions, comme l'explique Cindy Gendrin, la directrice de l'école qui va ouvrir à Auxerre.

"Autonome ne signifie pas seul" - Cindy Gendrin

Bienveillance et respect, ce sont d'ailleurs les deux principes de la méthode Montessori.

Tous les enfants peuvent-ils s'inscrire ?

En théorie, oui. Dans les faits, l'immense majorité des écoles Montessori s'adresse aux touts-petits, de 3 à 6 ans. Sur les quelques 200 établissements que compte la France, il n'y a que 11 écoles primaires (pour les 9-12 ans), cinq collèges et un seul lycée, situé en région parisienne. Il faut aussi prendre en compte les frais d'inscription : 380 euros par mois pour l'école qui va ouvrir en septembre à Auxerre.

Est-ce une méthode qui marche ?

En termes de réussite, difficile de trouver des statistiques officielles, puisqu'il s'agit écoles hors contrat. Mais de plus en plus de parents choisissent ces méthodes dites "alternatives" : selon les chiffres de l'éducation nationale, les écoles publiques perdent des élèves à chaque rentrée... et à l'inverse, les écoles hors contrat en gagnent, 5000 de plus entre 2016 et 2017. Une progression qui s'accélère depuis 3 ans, et qu'on peut attribuer notamment à Montessori.

Qu'en pense l'Éducation nationale ? Voit-elle cette école d'un bon œil ?

"Les écoles Montessori sont des écoles hors contrat, nous n'avons pas de commentaires à faire sur la pédagogie utilisée" : voilà la réponse de l'inspection académique de l'Yonne lorsque nous l'avons sollicitée. Elle précise tout de même que "Des contrôles seront effectués par les inspecteurs de l'éducation nationale pour observer la progression dans les apprentissages des élèves.

Cindy Gendrin, de l'école auxerroise, précise que les programmes de l'éducation nationale sont suivis "a minima, afin de permettre aux enfants de raccrocher, s'ils reviennent dans le public". En termes de contrôles, il n'y a pas d'inspecteurs labellisés par la méthode, ni de direction générale qui fédère l'ensemble des écoles Montessori. Chaque établissement fonctionne comme il le souhaite. Là aussi, en toute autonomie.

Le Pourquoi du Comment - Radio France
Le Pourquoi du Comment © Radio France - France Bleu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu