Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les Sables d'Olonne : des collégiens vendéens à la rencontre du skipper Arnaud Boissières

Par

C’est un moment qu’ils attendaient depuis des mois : des collégiens des Herbiers, en Vendée, ont pu discuter avec le navigateur Arnaud Boissières, ce lundi, aux Sables d’Olonne. C’était l’aboutissement de tout un projet pédagogique mené cette année par l’enseignant de ces classes de Segpa.

Un public attentif ! Un public attentif !
Un public attentif ! © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Ils ont enfin pu rencontrer leur héros. Des collégiens des Herbiers étaient ce lundi aux Sables d'Olonne, sur le ponton du Vendée Globe. Ils ont pu discuter avec Arnaud Boissières, 15° de la dernière course autour du monde en solitaire, et admirer son bateau de près. 

Publicité
Logo France Bleu
Devant le bateau avec lequel le marin a couru le dernier Vendée Globe © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Un moment plein de surprises, ne serait-ce qu’en raison de la simplicité, de l’humour et de la gentillesse du skipper. Un marin disponible, aussi, pour répondre aux nombreuses questions qui avaient été soigneusement préparées. Quelques exemples :

-Combien de temps faut-il pour récupérer d’un Vendée Globe ? ( réponse : on met trois semaines, parce que le sommeil est différent- une demie heures toutes les quatre heures- l’alimentation aussi. Mais après, on s’en souvient toute une vie !)                                                         ----Combien pèse une voile ?                                                                                                                                                                                                -Le départ du Vendée Globe est-il stressant ?

"C'est toujours chouette d'avoir le regard des jeunes sur ce qu'on fait"  -  Arnaud Boissières

En habitué de ce genre d’exercice, Arnaud Boissière répond avec efficacité. Les navigateurs doivent beaucoup communiquer, notamment avec les partenaires qui soutiennent leurs projets ou avec les médias. Mais ils aiment aussi rencontrer des scolaires, et leur faire partager leurs aventures.  

La traditionnelle photo © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Après la rencontre, les enfants sont enchantés : «  il était drôle et sympa. On voit qu’il a l’habitude de parler aux jeunes. Et puis, on sent bien qu’il aime ce qu’il fait ». 

"Un projet pédagogique d'une année, avec une fin en apothéose"   -   Olivier Girard, enseignant

Cette séquence, c'est l'aboutissement de toute une année de travail, sur le thème de la mer. Un journal, des rencontres avec des personnalités, une initiation à la voile, une opération de ramassage de déchets sur la plage avec une association, pour sensibiliser les jeunes à la pollution des océans… On parle d'élèves de classes Segpa, c'est à dire en difficulté scolaire. Pour leur enseignant Olivier Girard, ces projets sont indispensables : « pour certains, ça leur a redonné le goût à l’école. Ca leur a donné la motivation, le gout de l’effort. Un temps fort comme aujourd’hui, c’est aussi une récompense. Je pense qu’ils finissent une année comme ça avec une bonne envie de continuer. Et ça, c’est bien ».

Ecoutez le reportage audio 

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu