Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Sables d’Olonne : l’Etablissement régional d’enseignement adapté va fermer ses portes

-
Par , France Bleu Loire Océan

La décision a été annoncée ce jeudi : l’Etablissement régional d’enseignement adapté des Sables d’Olonne, en Vendée, va fermer ses portes. Les syndicats d’enseignants s’inquiètent notamment du devenir de la centaine d’élèves, considérés comme étant en grande difficulté.

L'Erea d'Orbestier, aux Sables d’Olonne
L'Erea d'Orbestier, aux Sables d’Olonne - Copie d'écran Google Map

Un établissement scolaire qui ferme ses portes, en Vendée... L'Etablissement régional d’enseignement adapté (EREA) d'Orbestier, aux Sables d’Olonne, le seul du département, est destiné aux élèves du second degré en grande difficulté scolaire ou sociale. Il va disparaître purement et simplement à la fin de l'année scolaire. La nouvelle a été annoncée ce jeudi en conseil d'administration.  

Nous vous avions parlé sur France Bleu de cet Erea il y a quelques temps, suite à trois plaintes pour menaces de mort, déposées par la directrice. C'est dire si l'ambiance est très particulière…  En fait, ça fait plusieurs années que la situation se  dégrade dans cet établissement, qui accueille près d'une centaine d'élèves. 

Un vrai gâchis, par manque de moyens,  dit Jean-Jacques Bobin, du syndicat FSU en Vendée : « l’éducation nationale a détricoté petit à petit les moyens en personnels, et l’outil d’intégration qui était organisé avec l’internat. Progressivement, on est tombé dans des dysfonctionnements récurrents et problématiques. La question c’est ce que vont devenir ces élèves, alors que les classes d’enseignement adapté des autres établissements vendéens sont déjà saturées ». Ce sont également les interrogations de Sud Education, dans un communiqué : que va-t-il advenir des élèves, des locaux et des personnels ? 

L’inspection académique et le rectorat n’ont pas souhaité répondre à nos questions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess