Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Sables-d’Olonne : la directrice d’un établissement scolaire menacée de mort

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Climat très tendu, dans un établissement scolaire des Sables-d'Olonne, en Vendée. C'est l'Etablissement régional d’enseignement adapté (Erea) Saint-Jean d'Orbestier. La directrice a reçu des menaces. Plusieurs plaintes ont été déposées.

Illustration
Illustration © Maxppp - Luc Nobout

Un établissement scolaire sous haute tension, aux Sables d’Olonne : c'est l'Erea Saint-Jean d'Orbestier. Cet Etablissement régional d’enseignement adapté est situé dans le secteur du Château d’Olonne. On parle de menaces de mort. Des plaintes ont été déposées, notamment le mois dernier. La directrice est en arrêt de travail.

Une enquête est en cours

Au total, trois plaintes ont été déposées, pour des menaces, notamment des menaces de mort, et des violences psychologiques. Deux de ces plaintes ont été déposées courant décembre par la directrice et une de ses collaboratrices, suite à des menaces verbales qu'aurait proférées à leur encontre un membre du personnel. Juste après les vacances de Noël, un papier a été déposé dans la boite aux lettres de l’établissement avec ces mots : " une bonne directrice est une directrice morte". La responsable a à nouveau déposé plainte. Choquée, elle est en arrêt de travail, et momentanément remplacée.   

D'après nos informations les tensions sont nombreuses depuis des mois dans cet établissement. La responsable est arrivée en septembre 2019 et a voulu changer de mode de fonctionnement, d'où des conflits avec une partie de l'équipe. Par ailleurs, la rentrée scolaire a été compliquée, à cause d'un manque de personnel, dénoncé, là encore, par une partie de l'équipe pédagogique.  

L'Erea compte près d'une centaine d'élèves, considérés comme difficiles, et nécessitant un encadrement important. "Pas de commentaire", indique le rectorat, ou encore le procureur de la république des Sables-d'Olonne. Reste qu'une enquête de police est bel et bien en cours et que l'ambiance au sein de l'établissement semble particulièrement mauvaise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess