Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les syndicats votent contre la suppression d'un poste d'infirmière scolaire dans un lycée de Laval

-
Par , , France Bleu Mayenne

Ce jeudi 29 avril, le recteur d'Académie devait acter la suppression d'un poste d'infirmière scolaire au lycée Réaumur de Laval au profit du département de la Loire-Atlantique. Les syndicats ont voté contre à l'unanimité. Une nouvelle réunion est prévue dans les prochains jours.

Une infirmière scolaire supervise le dépistage dans les écoles.
Une infirmière scolaire supervise le dépistage dans les écoles. © Radio France - Tommy Cattaneo.

C'est une affaire qui a suscité colère et indignation cette semaine en Mayenne : la suppression d'un poste d'infirmière scolaire au lycée Réaumur à Laval. Le recteur d'Académie, William Marois, souhaitait délocaliser ce poste vers la Loire-Atlantique. Le CTSD, le Comité Technique Spécial Départemental de l’Éducation Nationale, devait entériner cette décision ce jeudi 29 avril. 

"Cette décision de suppression de poste intervient en pleine crise sanitaire qui percute également de plein fouet les plus jeunes. Nombre d’enquêtes, nombre de publications de professionnels de la santé mentale montrent combien cette période est source d’angoisses, de situations de mal-être, de situations familiales dégradées, de maltraitances. Les conséquences à venir sur la santé physique et surtout psychique des élèves sont déjà visibles et vont perdurer dans les mois, les années à venir. Les moyens humains doivent être à la hauteur des besoins de cette génération" expliquait le syndicat FSU. 

Lors du CTSD, l'ensemble des organisations syndicales ont voté contre, un nouveau comité se tiendra dans les prochains jours, ce sujet sera de nouveau à l'ordre du jour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess