Éducation DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Trois idées reçues sur les représentants de parents d'élèves

Par Lila Lefebvre et Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne vendredi 13 octobre 2017 à 14:36

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Philippe Turpin

Ces jeudi et vendredi, les parents d'élèves dans le primaire et le secondaire étaient appelés à élire leurs représentants. Des élections qui mobilisent peu les parents, pourtant ces délégués ont un rôle à jouer dans la vie scolaire. Ils étaient 2303 parents d'élève en Côte d'Or l'an passé.

Bruno Ecard, président de la PEEP 21, la fédération des parents d'élèves de l'enseignement public de Côte d'Or, répond à trois idées reçu sur le rôle de parent d'élève.

Faut-il beaucoup de temps libre pour exercer la mission de parent d'élève ?

"Non, il faut le temps qu'on est prêt à y consacrer, si on se contente de suivre les conseils de classe de son enfant ça représente deux heures tous les trimestres, si on y ajoute les conseils d'administration ça représente une soirée de plus tous les deux mois. Il faut compter une trentaine d'heures sur l'année guère plus."

Est-on obligé d'être affilié à une fédération de parents d'élèves pour être élu ?

"On n'est pas obligé d'être affilié à une fédération pour être élu, ni pour créer une liste. Malgré tout, dans le secondaire, les chefs d'établissement préconisent de faire partie d'une fédération, car elles forment les parents au déroulé d'un conseil de classe ou d'un conseil d'administration. Cela simplifie énormément le contact, et ces parents ont aussi la possibilité de bénéficier de nos relais par la suite".

La voix d'un parent d'élève compte-t-elle moins que celle d'un enseignant dans un conseil de classe ?

"La voix d'un parent compte autant mais pas de la même, façon et pas sur les mêmes sujets. En tant que moi-même parent d'élève je ne me permettrais pas d'aller questionner la capacité d'un enseignant, par contre je peux lui signaler que des élèves se sont plaint à plusieurs reprise de sa méthode. Auquel cas il peut nous donner des précisions parce qu'il se peut qu'il y ait des choses qui n'aient pas été bien transmises aux parents. Et ainsi pouvoir relayer l'information aux parents d'élèves."