Éducation

A Limoges des profs et des élèves du Lycée Saint-Exupéry mobilisés pour sauver la formation carrosserie

Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin mercredi 12 octobre 2016 à 13:29

Rassemblement devant le Rectorat de Limoges des élèves et enseignants du Lycée Saint-Exupéry
Rassemblement devant le Rectorat de Limoges des élèves et enseignants du Lycée Saint-Exupéry © Radio France - Françoise Ravanne

C'est la troisième fois que la section Construction des carrosseries est menacée de fermeture au Lycée professionnel Saint-Exupéry de Limoges. Une trentaine d’élèves et d'enseignants se sont donc rassemblés ce mercredi devant le rectorat pour crier leur incompréhension et sauver la formation.

Ils étaient une trentaine de professeurs et d’élèves de la section Bac Pro "Construction des carrosseries" à mener une action symbolique devant le Rectorat de Limoges, car c'est ce mercredi que le Comité technique se réunissait pour définir la carte des formations. Pour eux qu'ils soient enseignants ou élèves cette fermeture de la section envisagée à la rentrée prochaine est injustifiée car les effectifs ont progressé (11 inscriptions en première année contre 3 en Terminale) et désormais ils accueillent aussi des jeunes en apprentissage. "Nous remplissons totalement le cahier des charges de l'Education Nationale en offrant cette formation à divers publics" explique Olivier Maratrat, le représentant des personnels.

Dans l'école publique, cette formation est unique dans la Nouvelle Aquitaine

Pour Olivier Maratrat, également co-secrétaire du syndicat SNUEPP-FSU cette formation est un vivier pour alimenter les BTS comme à Poitiers et c'est aussi le dernier Bac-Pro construction des carrosseries à exister dans la Nouvelle Grande Région pour ce qui du secteur public de l'Education Nationale. Les jeunes qui suivent cette formation se disent aussi assurés de trouver du travail à l'issue de leurs études. " C'est nous qui équipons les voitures de pompiers ou pour les handicapés, c'est un métier où on aide les autres " explique fièrement Benoit un élève de Terminale; s'il est venu manifester ce n'est pas pour lui mais pour les autres, les autres jeunes qui auront envie comme lui de choisir ce métier mais qui à Limoges risquent de ne plus trouver de formation.

Partager sur :