Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Limoges: des quartiers prioritaires aux courts de tennis, ils se sont affrontés sous le regard de Yannick Noah

-
Par , France Bleu Limousin

Plus de 120 jeunes issus de différents quartiers prioritaires de France se sont affrontés à Limoges autour d'un tournoi de tennis: le tournoi "Fête le mur" du nom de l'association de Yannick Noah. Le champion était d'ailleurs présent ce samedi pour encourager ces jeunes pousses lors des finales.

Plus de 120 enfants se sont affrontés ce vendredi et samedi à Limoges. Ce samedi Yannick Noah est venu soutenir les jeunes pousses pour les finales du Tournoi "Fête Le Mur"
Plus de 120 enfants se sont affrontés ce vendredi et samedi à Limoges. Ce samedi Yannick Noah est venu soutenir les jeunes pousses pour les finales du Tournoi "Fête Le Mur" © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Sur le court couvert, malgré plus de 30° sur le thermomètre en ce samedi matin, Franck 13 ans, ne ménage pas ses efforts. Il dispute la finale des 13-14 ans et le décalage horaire ne semble avoir aucune emprise sur lui. En effet, il est venu de très loin explique le coach de son équipe, qui n'est autre que son papa, Sergio " On est l'équipe fête le mur de l'Océan Indien, de l'île de la Réunion. On a fait 11 heures d'avion et 13 000 kilomètres pour vivre ce moment ". Et quel moment : Son fils vient de remporter la finale !

Respect - Tolérance - Combativité 

 Franck est fier de cette victoire, d'autant plus que lorsque l'on vient d'un quartier difficile, le tennis est souvent mal vu " C'est plus ou moins un sport de riche" explique l’adolescent qui rêve de devenir joueur professionnel.  Pourtant le sport, et la petite balle jaune tout particulièrement regorgent de valeurs à transmettre  " "des valeurs qui vont les suivre toute leur vie : le respect, le fair-play, la tolérance, la combativité comme on voit aujourd'hui en compétition !" explique Sergio.

Une main tendue jusqu'à l'âge adulte

Mais l'association "Fête le mur" implantée dans plus de 30 villes et plus de 80 quartiers en métropole et outre-mer ne se résume pas à un tournoi annuel. Elle permet tout au long de l'année aux jeunes de découvre le sport, les valeurs de celui-ci mais aussi d'être accompagné au quotidien. "L'idée c'est de _les garder le plus longtemps avec nous et de les accompagner jusqu'à la vie professionnelle"_explique Séverine Thieffry, la directrice de l'association

. C'est une main tendue résume Yannick Noah à l'origine de l'association. Il est venu assister aux finales ce samedi et soutenir les jeunes pousses. " C'est l'occasion de leur donner un choix, une ouverture, une fenêtre sur un monde qui, parfois, n'est pas facile pour eux." explique ce dernier qui poursuit " la confiance en soi ,le respect de l'adversaire, il y a beaucoup de jolies choses que l'on peut proposer aux enfants et il y a de belles choses qui peuvent se passer sur un court" résume Yannick Noah.

... sur un court à Limoges ... ou à Roland Garros où chaque année 4 à 6 jeunes issus de l'école d'arbitrage de l'association vont arbitrer les matchs de leurs idoles. 

Choix de la station

France Bleu