Éducation

A Limoges, la start-up Digitalearn promet de réduire l'échec en mathématiques

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin lundi 12 décembre 2016 à 3:42

Michel Vigier promet de simplifier l'apprentissage des mathématiques
Michel Vigier promet de simplifier l'apprentissage des mathématiques © Radio France - Jérôme Edant

Alors que la France est à nouveau pointée du doigt pour le niveau d'éducation des élèves, notamment en mathématiques, par le rapport PISA qui classe les pays développés, une start-up de Limoges assure que la méthode qu'elle développe peut réduire l'échec en mathématiques.

Grâce à la méthode qu'elle développe, la société Digitalearn, une start-up de Limoges, assure qu'elle peut réduire l'échec global des élèves et des adultes français en mathématiques.

Cette méthode est basée sur l'utilisation d'un outil ancéstral : le boulier. L'idée, c'est de rendre les mathématiques - donc les grandeurs et les additions - concrêtes et imagées. A partir de là, cette start-up décline également le principe avec des outils numériques et à terme avec un jeu vidéo pour une application ludique et encore plus concrète.

Des résultats très positifs

Cette méthode est testée en ce moment dans des classes de CP, de CE1 et de CE2 en Haute-Vienne, avec des résultats plus qu'encourageants et l'Education Nationale la voit d'un très bon oeil. Sans être "une méthode magique", elle pourrait devenir l'une des bases de l'apprentissage des mathématiques en France selon l'un des conseillers pédagogiques de l'inspection académique de la Haute-Vienne.

Et d'après les responsables de la start-up, elle permettrait même de booster la réussite en maths et passer de 30 à 70 % des élèves qui adhèrent à cette matière. Elle pourrait même réconcilier avec les maths des adultes complètement dépassés par les chiffres et les opérations.