Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : la formation barista double ses effectifs dès sa 2e année au Lycée Jean Monet

-
Par , France Bleu Limousin

C'est une première pour un lycée professionnel en France. Le lycée Jean Monet à Limoges a terminé sa première session de formation pour devenir Barista, ces serveurs spécialisés dans le café. Quatre personnes ont validé leur cursus et il y aura deux fois plus d'élèves pour la deuxième rentrée.

Philippe Exbrayat, barista de la Fabrique du Café à Limoges, et co-initiateur de la formation barista au lycée Jean Monet
Philippe Exbrayat, barista de la Fabrique du Café à Limoges, et co-initiateur de la formation barista au lycée Jean Monet © Radio France - Jérôme Ostermann

Après six mois de cours pratiques, stages, et cours d'histoire géo, anglais, sciences et gestion sur l'univers du café et la création d'entreprise, quatre élèves de la formation barista ont terminé leur cursus au lycée Jean-Monet à Limoges. Le premier lycée professionnel à proposer une formation de ce genre en France. Deux d'entre eux sont partis en stage avant une éventuelle embauche et un autre va créer son propre commerce du côté de Grenoble. Le dernier hésite encore. Mais le résultat est là. A part un élève qui a quitté le cursus assez tôt, tous les autres ont été au bout. 

On peut souffler un petit peu 

Barista à Limoges et co-initiateur de cette formation, Philippe Exbrayat est soulagé : "c'est beaucoup de travail. C'est très compliqué de le faire accepter à l'Education Nationale. C'est un métier qui est nouveau, qui n'est pas connu. Maintenant que la première année est terminée, on peut souffler un petit peu". Mais ce n'est que le début de l'aventure. "L'idée, c'est d'arriver à faire au moins trois années en "initiative locale" et ensuite, de rentrer au répertoire des métiers. Avec une reconnaissance à Pôle Emploi. Le métier de barista aura alors un cahier des charges très précis."

Encore deux ans pour faire référence au niveau national 

Une manière de structurer la filière et de faire référence en terme d'apprentissage dans les lycées professionnels. Pour cela, il faut valider trois classes complètes avec des débouchés pour les élèves. Les cours conçus à Limoges pourront ainsi faire référence et être utilisés dans d'autres lycées professionnels en France. Et c'est plutôt bien parti. La deuxième promo qui a débuté en septembre est composée de huit élèves soit le double de l'année dernière. Des sélections via Parcoursup mais aussi deux adultes en reconversion professionnelle via la formation continue. 

Un des élèves de la 1ère promo en plein examen final au lycée Jean Monet à Limoges
Un des élèves de la 1ère promo en plein examen final au lycée Jean Monet à Limoges - Philippe Exbrayat

Une formation qui correspond à un vrai besoin

"Cette augmentation d’effectif montre à quel point c'est un métier qui avait besoin d'une formation. Les coffee shop se développent dans beaucoup de villes en France. On est là pour répondre à cette demande. Ça me fait vraiment plaisir. On a proposé une formation qui correspond à un vrai besoin aujourd'hui sur le marché du travail" se félicite Pascale Pasqualini, directrice des formations professionnelles au lycée Jean Monet. "Ça ouvre un secteur innovant, où les codes ne sont pas les mêmes que dans la restauration professionnelle. Mais c'est un vrai métier de spécialiste, de connaissance des cafés. Au même titre que les spécialistes du vin". 

En faire un cursus référence 

Ou quand le métier de barista est apprécié à sa juste valeur par des professionnels de la formation en hôtellerie-restauration. Reste à transformer l'essai et faire de ce cursus une référence en le matière. Pascale Pasqualini n'a pas trop l'air de douter. "C'est toujours valorisant pour un site de formation d'être à l'origine de la création d'une formation qui se déploie ensuite au niveau national. Nous sommes assez fiers de porter ce type de projet" assure la directrice de la formation professionnelle du lycée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess