Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Limoges: une douzaine d'archéologues en herbe a remonté le temps pour rencontrer les gallo-romains

-
Par , France Bleu Limousin

A l'occasion des journées nationales de l'archéologie, une douzaine d'enfants a pu découvrir le site de la Villa de Brachaud au nord de Limoges ... et même y réaliser des fouilles! Objectif, découvrir le métier d'archéologue mais aussi la vie de nos ancêtres gallo-romains.

La villa de Brachaud se situe au nord de Limoges entre le lac d'Uzurat et la zone industrielle.
La villa de Brachaud se situe au nord de Limoges entre le lac d'Uzurat et la zone industrielle. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Ce samedi et ce dimanche se déroulent les journées nationales de l'archéologie. A Limoges il est par exemple possible de visiter la crypte de Saint-Martial. Mais, ce samedi, une douzaine de petits chanceux ont remonté le temps jusqu'à l'époque des gaulois et des romains. Ils ont ainsi découvert la Villa de Brachaud au nord de Limoges et sont devenus, le temps d'une après-midi, de jeunes archéologues. 

3 ... 2 ... 1 ... Fouillez ! 

Armées de petites truelles, pelles et pinceaux, la douzaine d'enfants s'active. Ils fouillent, grattent et époussettent chacun l'un des 12 carrés de fouilles. Louise, 8 ans, est émerveillée " C'est génial, c'est génial. On vient de découvrir un mur " . Un peu plus loin, Marin a terminé de fouiller sa parcelle. Il doit, désormais, tout noter scrupuleusement " Je suis en train de dessiner mon carré de fouilles, avec ce que j'ai trouvé et où" explique le jeune garçon dont la pêche a été plutôt bonne " J'ai trouvé du charbon, de la tomettes, et de la tuiles" . 

Marin a trouvé des tuiles, de la tomette et du charbon.   - Radio France
Marin a trouvé des tuiles, de la tomette et du charbon. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Ces objets sont autant d'indices pour comprendre la vie ... il y a 1600 ans. Car la Villa Brachaud, située désormais entre la zone industrielle et le Lac d'Uzurat a été occupée entre 50 et 350 après Jésus-Christ précise Luc Fattaz, chargé du jeune public au Service ville d'art et d'histoire de la mairie de Limoges. Les petites mains doivent ensuite analyser et comprendre les objets trouvés. Chaque parcelle représente une partie de la maison "Ils doivent expliquer ce que ces objets font là, quelles pourraient être les pièces qu'ils sont en train de fouiller : la cuisine, la poubelle, les thermes, la salle à manger ?" détaille-t-il.

Découvrir le métier d'archéologue démystifié

Objectif ? Faire prendre conscience aux plus jeunes que l'Histoire ne se résume pas à l'école ni aux livres mais aussi à " un patrimoine matériel, des objets qui sont eux aussi porteurs d'histoires" lance Luc Fattaz.  Tout au long de l'atelier il rappelle aux apprentis archéologues qu'il ne s'agit pas d'une chasse au trésor.

Chaque enfant dispose de sa propre parcelle de fouilles, comme tout bon archéologue. Objectif, découvrir les facettes de ce métier qui fait rêver petits et grands. - Radio France
Chaque enfant dispose de sa propre parcelle de fouilles, comme tout bon archéologue. Objectif, découvrir les facettes de ce métier qui fait rêver petits et grands. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

" L'idée c'est aussi de leur montrer les métiers de l'archéologie, leur montrer que c'est _une véritable discipline scientifique_. Ce n'est pas Indiana Jones, ce n'est pas une chasse au trésor" explique Luc Fattaz, qui poursuit " C'est un métier minutieux mais qui peut susciter des vocations" 

Un métier qui permet de remonter le temps, et rencontrer les gallo-romains, notamment les habitants d'Augustoritum, la capitale des Lemovices, l'ancêtre de Limoges.