Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Limousin : les professeurs des écoles imaginent des jeux pour apprendre les maths aux enfants

-
Par , France Bleu Limousin

En mars, plusieurs écoles de l'Académie de Limoges avait participé à une semaine intitulée: "Jouons pour apprendre les mathématiques à l'école maternelle". Cette semaine, des enseignants ont rendu leur copie : certains ont imaginé des jeux très originaux pour faire aimer les maths aux écoliers.

Les enseignants ont pu échanger sur les jeux qu'ils mettent en place pour faire aimer les maths à leurs élèves
Les enseignants ont pu échanger sur les jeux qu'ils mettent en place pour faire aimer les maths à leurs élèves © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

Comment rendre les maths intéressants pour les enfants, dès la maternelle ? En jouant, bien sûr ! En mars dernier, plusieurs écoles de l'Académie de Limoges avait participé à une semaine thématique intitulée : "Jouons pour apprendre les maths à l'école maternelle". 

Cette semaine (mercredi), les enseignants limousins engagés dans cette démarche se sont retrouvés au lycée Mayse Bastié de Limoges, pour rendre leur copie. Certains ont en effet créé des jeux très intéressants pour rendre les mathématiques ludiques.

Les petits élèves font des maths sans le savoir

A Ussac, en Corrèze, Cécile Pradignac, professeur des écoles,  a mis au point, avec ses élèves de maternelle, le "jeu des tours".  "L'objectif était de construire des tours de même hauteur", explique-t-elle, "donc je préparais un modèle, et les élèves devaient réussir à construire une tour de la même hauteur que la mienne". Quel rapport avec les maths? "On travaille la notion de hauteur, cette activité les amène aussi à dénombrer le nombre de cubes qu'ils doivent mettre pour réussir la tour".

A Ussac (19) Cécile Pradignac fait le "jeu des tours" pour apprendre à compter à ses jeunes élèves - Radio France
A Ussac (19) Cécile Pradignac fait le "jeu des tours" pour apprendre à compter à ses jeunes élèves © Radio France - Alain Ginestet

Laura Corréia, institutrice en Haute-Vienne, a elle présenté un jeu fait "pour travailler sur les paires", avec des cartes, des cubes, et des tours. Avec ce jeu, ses élèves font des maths sans le savoir, et c'est tout l'intérêt. "" dit-elle. 

Nicolas Dion, qui s'occupe de la ludothèque de Beaubreuil à Limoges, a lui aussi présenté un jeu - Radio France
Nicolas Dion, qui s'occupe de la ludothèque de Beaubreuil à Limoges, a lui aussi présenté un jeu © Radio France - Alain Ginestet

Avis partagé par Nicolas Dion, qui s'occupe de la ludothèque de Beaubreuil à Limoges, et qui a lui aussi présenté un jeu "de tours et de dragons". "Dans les effets induits du jeu", dit-il, "il y a la reconnaissance des couleurs, les déplacements basiques avec les chiffres sur les cases, il y a aussi le fait de réfléchir à une stratégie, donc il y a plusieurs notions mathématiques qui se croisent (...). Quand on joue, on mobilise des savoirs, on utilise des compétences mathématiques ou autres, et cela participe complètement de l'apprentissage" détaille-t-il.

Des mathématiques "avec des exemples de la vraie vie"

Plus on rend les maths concrets, plus les enfants adorent, explique Aurélien Janot, professeur des écoles en Creuse. Lui a carrément mis au point un jeu informatique, où les enfants jouent au marchand en faisant leur marché... "On calcule, on additionne, on prend des pièces, on prend des jetons. Avec des exemples de la vraie vie" explique-t-il. "Souvent en France, _on a cette réputation d'avoir des mathématiques abstraites et rébarbatives, qui manquent de liberté_! Moi au contraire, je voudrais donner aux enfants l'idée de faire des maths comme une liberté, celle d'essayer, celle de réfléchir", conclut-il. 

A certains égards finalement, l'initiation aux maths peut aussi se transformer, un peu, en découverte de la philosophie...