Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loi sur les langues régionales : la proposition du Breton Paul Molac devant l'Assemblée ce jeudi

La proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, et présentée par le député du Morbihan Paul Molac, sera-t-elle adoptée en 2è lecture par l'Assemblée Nationale ? Réponse ce jeudi 8 avril.

Paul Molac député du Morbihan
Paul Molac député du Morbihan © Maxppp - Sébastien Muylaert

Une proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion pourrait être votée ce jeudi 8 avril en 2è lecture lors d'une séance plénière à l'Assemblée Nationale. C'est le député du Morbihan Paul Molac, membre du groupe "Libertés et territoires", qui en est l'auteur. Basque, breton, gallo, basque, alsacien, occitan ou corse, les langues régionales accéderaient ainsi à une véritable reconnaissance par la République Française. Ce vote c'est aussi le fruit du travail mené par le collectif national "Pour que vivent nos langues"dont sont membres des fédérations et des associations publiques et privées d'enseignement en langue régionale.

Adoption partielle en commission

Paul Molac s'annonce confiant pour le vote de sa proposition de loi ce jeudi matin qui est déjà soutenue par le sénat. Le 31 mars, elle a d'ailleurs été adoptée en Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée Nationale. Mais l'article du forfait scolaire a été repoussé,  il s'agit d'une aide que verse le maire de la commune où est domicilié un enfant au maire de la commune où il est scolarisé. Il fonctionne déjà dans le public. Ce forfait va être remis dans la proposition de loi. 

Si la proposition est adoptée, la loi pourra être promulguée rapidement - Paul Molac

La première loi sur les langues régionales

Pour Paul Molac, cette loi sera la première en France de défense et de promotion des langues régionales. Ses effets seront concrets : par exemple la méthode immersive sera inscrite dans le code de l'éducation. Et puis il n'y aura plus d'affaire Fañch. Le prénom de ce bébé quimpérois avec un tilde sur la consonne "n" avait été refusé par l'État français avant d'être finalement autorisé. Un article de la proposition de loi étend les signes diacritiques.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess