Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Loi Vidal, service national universel : 150 lycéens manifestent devant le rectorat de Grenoble

lundi 3 décembre 2018 à 15:40 Par Élisa Montagnat, France Bleu Isère

Environ 150 lycéens venus de trois établissements grenoblois ont manifesté lundi matin dans le centre ville de Grenoble, puis devant le rectorat.

Les 150 lycéens sont restés une trentaine de minutes devant le rectorat, face aux CRS, dans le calme.
Les 150 lycéens sont restés une trentaine de minutes devant le rectorat, face aux CRS, dans le calme. © Radio France - Elisa Montagnat

Grenoble, France

"C'est un test en fait ! On est les cobayes de la réforme !" Romane, élève de seconde au lycée les Eaux Claires à Grenoble, est inquiète pour son orientation. 

Elle fait partie des 150 lycéens grenoblois qui ont manifesté ce lundi vers 11h dans le centre ville de Grenoble, puis devant le rectorat face à quelques CRS, avant de se disperser aux alentours de midi. Des lycéens de la seconde à la terminale, venus des établissements Les Eaux Claires, Argouges et Stendhal. 

"Comme les gilets jaunes, on veut du fric pour nous et pas pour les plus riches !"

_"On est là contre la sélection à l'entrée de l'université, contre le service national universel qui va être imposé aux jeunes, contre la hausse des frais d'inscription à l'université pour les étudiants étrangers et contre la réforme du baccalauréat professionnel et général", e_xplique Guillaume, 18 ans. 

A priori, pas vraiment de rapport avec les gilets jaunes, mais finalement, tout se rejoint selon cet élève de terminale ES : "Les attaques du gouvernement Macron à l'encontre des jeunes et de la population sont multiples, donc on réclame la même chose que les gilets jaunes : de l'argent pour nous et pas pour les plus riches ! On voit que le gouvernement supprime l'ISF et nous, on nous explique en permanence qu'on sélectionne à l'entrée de l'université parce qu'il n'y a plus de moyens !"

Les lycéens grenoblois manifestaient contre la loi Vidal, le service national universel et la réforme du bac - Radio France
Les lycéens grenoblois manifestaient contre la loi Vidal, le service national universel et la réforme du bac © Radio France - Elisa Montagnat

Laura Pfister, vice-présidente de l'Union Nationale Lycéenne et élève de terminale ES, conteste les chiffres de la mobilisation lycéenne donnés la semaine dernière : "Vendredi les préfectures ont compté 30 lycées bloqués, nous on en a compté, à minima, 200 ! Déjà 18 juste dans le Rhône, et toutes les académies ont subi des blocus. C'est pas possible, les preuves sont sur les réseaux sociaux. C'est minimiser le mouvement encore une fois."

Après être restés une trentaine de minutes devant le rectorat dans le calme, en scandant tout de même quelques slogans comme "Du fric pour les écoles, et les lycées, pas pour la bac, ni pour l'armée !", les lycéens ont pris la direction du campus, "Pas pour faire une action, mais pour dialoguer avec nos camarades qui se battent aussi à la fac."

Parmi les slogans : "Du fric pour les écoles et les lycées, pas pour la bac ni pour l'armée", "La sélection c'est dégueulasse" ou "Anti, anti-capitalisme" - Radio France
Parmi les slogans : "Du fric pour les écoles et les lycées, pas pour la bac ni pour l'armée", "La sélection c'est dégueulasse" ou "Anti, anti-capitalisme" © Radio France - Elisa Montagnat