Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : disparition de dizaines d'emplois vie scolaire

-
Par , France Bleu Loire Océan
Nantes, France

Dans les écoles, ce sont eux qui ouvrent le portail, remplissent le tableau d'affichage, appellent les parents en cas d'absence des enfants. On les appelle les EVSD. Pour Emplois Vie Scolaire d'aide à la Direction. D'après les syndicats des dizaines de postes d'EVSD seraient menacés.

Estelle occupe un poste d'EVSD (Emploi Vie Scolaire d'aide à la Direction) depuis 3 ans et demi. A la fin du mois son contrat ne sera pas renouvelé.
Estelle occupe un poste d'EVSD (Emploi Vie Scolaire d'aide à la Direction) depuis 3 ans et demi. A la fin du mois son contrat ne sera pas renouvelé. © Radio France - Pascale Boucherie

Dans les écoles, ce sont eux qui ouvrent le portail, accrochent les informations sur le tableau d'affichage, appellent les parents en cas d'absence des enfants. On les appelle les EVSD. Pour Emplois Vie Scolaire d'aide à la Direction.

En Loire-Atlantique, ils étaient 363 au premier septembre dernier, moins de 300 ce premier juin et ils devraient être moins de 200 au premier novembre prochain. Plusieurs dizaines de postes d'EVSD seraient menacés. A la fin du mois leurs contrat ne sera pas reconduit expliquent les syndicats.

Rachel Jacquier est à la fois directrice d'école (7 classes, 180 élèves) et co-secrétaire départementale du SNUIPP FSU. Elle ne voit pas comment se passer de son EVSD à la rentrée prochaine.

Dans mon école, pendant quelques mois il n'y a pas eu d'EVSD. J'arrivais très tôt le matin, je partais très tard le soir. Tout est possible en faisant des journées de 12 à 14 heures, mais sur le long terme c'est difficilement tenable.

C'est en appelant l'Inspection Académique qu'Estelle a appris que son poste d'EVSD (un contrat aidé de 20 heures par semaine payées 684 euros net qu'elle occupe depuis 3 ans et demi) ne serait pas reconduit à la fin du mois.

C'est une situation inacceptable et inquiétante. Les écoles ont besoin d'aide à la direction. On enlève un emploi réel. C'est inhumain.

D'après les syndicats, il n'y a que deux départements français qui suppriment des postes d'EVSD : la Loire-Atlantique et l'Ariège.

L'Inspection Académique n'a pas donné suite à nos demandes de précisions.

Le témoignage de Rachel, directrice d'école

Le témoignage d'Estelle, EVSD dont le contrat n'est pas renouvelé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess