Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : la rentrée avant l'heure pour certains élèves grâce aux vacances apprenantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Dans le cadre du dispositif des vacances apprenantes, quatre établissements de Saint-Herblain ouvrent leur porte du lundi 24 au vendredi 28 août à des élèves jugés décrocheurs pendant le confinement. Au menu, des cours le matin et des activités l'après-midi.

L'inspecteur de l'académie de Nantes, Philippe Carrière, lors de la visite d'une école à Saint-Herblain
L'inspecteur de l'académie de Nantes, Philippe Carrière, lors de la visite d'une école à Saint-Herblain - François Laboux - Académie de Nantes

Ils sont douze à cavaler dans la cour de récréation du collège Ernest Renan à Saint-Herblain. Douze élèves en fin de CM2 à l'école de la Sensive à Saint-Herblain. Des enfants jugés décrocheurs par leur enseignante Claire Lemahieu. "On a fait des évaluations à la fin du confinement, explique-t-elle. C'est comme ça qu'on les a repérés."

L'enseignante propose donc aux parents des enfants concernés le dispositif proposé par l'Éducation nationale. Des vacances dites apprenantes. Les élèves de CM2 font donc leurs premiers pas dans le secondaire. "Le matin, ils font du français et des maths avec les professeurs du collège, poursuit Claire Lemahieu. Et l'après-midi, des activités culturelles et sportives sont proposées."

"C'est un peu comme des vacances, mais avec la classe"

Au collège Ernest Renan, madame Poilvert, professeure de français, prend en charge ces élèves : "Je constate qu'ils sont de bonne volonté, mais il faut reprendre avec eux des choses qu'ils ont déjà vues. Je veux qu'ils soient en confiance pour leur arrivée en classe de sixième.  Il ont envie et ça c'est important."

Ce qui a motivé les élèves à reprendre l'école une semaine avant tout le monde, ce sont surtout les activités l'après-midi. "C'est un peu comme des vacances mais avec la classe, confie Ismaël*. Par exemple, cet après-midi on va aller dans un labyrinthe dans un champ de maïs."

Des élèves optimistes et contents d'être là d'après l'inspecteur de l'académie de Nantes, Philippe Carrière : "Je remarque des élèves ravis d'être là. Ils sont en petit groupe. C'est un enseignement personnalisé. C'est un dispositif fondamental pour les remettre à niveau." Afin de commencer le collège sans train de retard.

*Le prénom a été modifié.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess