Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Loiret : Thomas Pesquet en visite au lycée Jean de la Taille à Pithiviers

vendredi 8 juin 2018 à 19:02 Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans

L'astronaute français Thomas Pesquet s'est rendu vendredi matin au lycée des métiers Jean de la Taille à Pithiviers. Il a rencontré le personnel et les élèves de l'établissement, qui ont mené de nombreux projets sur l'espace durant sa mission dans la station spatiale internationale.

L'astronaute Thomas Pesquet lors de sa venue à Pithiviers.
L'astronaute Thomas Pesquet lors de sa venue à Pithiviers. © Radio France - Etienne Escuer

Pithiviers, France

Après Thomas Pesquet dans l'espace, l'espace Thomas Pesquet ! Le lycée des métiers Jean de la Taille, à Pithiviers, a inauguré hier un nouveau bâtiment, composé d'une salle polyvalente et d'une salle de sport. L'astronaute français est venu en personne dans le Loiret pour l'occasion.

Le reportage de France Bleu Orléans au lycée Jean de la Taille

Un partenariat avec le CNES

Le lycée est lié par un partenariat avec le CNES, le centre national d'études spatiales, comme cinq autres établissements en France (c'est toutefois le seul lycée professionnel). Pendant le séjour de Thomas Pesquet dans la station spatiale internationale (ISS), les élèves avaient participé à différents projets : scientifiques (construction d'une cloche sous vide pour étudier la gravité), littéraires (écriture de nouvelles) ou encore numériques sur le thème de l'espace. Les élèves se sont également rendus à la Cité de l'Espace à Toulouse l'année dernière.

Ce vendredi, les élèves et le personnel de l'établissement ont donc eu la chance de rencontrer Thomas Pesquet, qui a été accueilli par une ovation dans la cour du lycée. Tout le monde avait des étoiles plein les yeux. "C'est impressionnant", confie une élève. Ses camarades poursuivent : "-Il est très grand ! -Il est beau ! -Le voir en vrai, ça fait quelque chose. - Il est abordable, c'est vraiment bien. - Je ne m'attendais pas à le rencontrer, je me disais que c'était impossible."

Thomas Pesquet s'est prêté au jeu des photos et des autographes avec les élèves du lycée professionnel. - Radio France
Thomas Pesquet s'est prêté au jeu des photos et des autographes avec les élèves du lycée professionnel. © Radio France - Etienne Escuer

Espace Thomas Pesquet

L'astronaute est venu inaugurer un bâtiment, qui porte désormais le nom d'espace Thomas Pesquet. Un jeu de mots "rigolo" selon l'intéressé, qui en plaisante : "C'est drôle effectivement, après on va voir l'utilisation qui en est faite. Est-ce qu'on va en faire une utilisation spatiale ?" L'envoyé spatial, qui a passé six mois dans l'ISS, recevait régulièrement des informations sur des projets menés par les élèves sur Terre. "Ça renforçait encore ma motivation", explique-t-il. "Je me sentais un peu moins seul de savoir qu'il y avait des lycées, des collèges, qui s'impliquaient et qui suivaient la mission".

Le nouveau bâtiment porte le nom d'Espace Thomas Pesquet.  - Radio France
Le nouveau bâtiment porte le nom d'Espace Thomas Pesquet. © Radio France - Etienne Escuer

Thomas Pesquet, plus qu'un symbole, est aussi un modèle pour les jeunes, selon François Nayrac, le proviseur de l'établissement. "Il représente le fait que tout est possible, que l'on peut y arriver, que rien n'est joué au départ, que tout s'acquiert, et qu'à force de persévérance, on peut arriver à atteindre ses objectifs", confie le chef d'établissement. Il se rappelle d'ailleurs avoir abordé en avril dernier la possibilité que Thomas Pesquet vienne à Pithiviers : "J'ai vu les yeux des élèves briller tout de suite !" François Nayrac espère désormais que le parcours de l'astronaute suscitera de nombreuses vocations parmi ses élèves. A noter que Thomas Pesquet a également reçu ce vendredi la médaille de l'Assemblée Nationale, des mains de la députée du Loiret, Marianne Dubois.