Éducation DOSSIER : L'éducation : un enjeu électoral 2017

Lorraine : les élèves de maternelle découvrent la robotique à Nancy

Par Baalouche Seina, France Bleu Sud Lorraine mercredi 26 avril 2017 à 6:00

Les élèves de maternelle découvrent la robotique à la salle des fêtes de Gentilly à Nancy.
Les élèves de maternelle découvrent la robotique à la salle des fêtes de Gentilly à Nancy. © Radio France - Seina Baalouche

"Ramène ta science !" permet aux élèves des écoles primaires de Lorraine de partager leurs projets scientifiques dans le cadre du dispositif d'Accompagnement en Science et Technologie à l'Ecole Primaire. Ce lundi 24 avril à Nancy, les élèves de maternelles ont pu notamment découvrir la robotique.

Ce lundi 24 avril, la salle des fêtes de Gentilly à Nancy a accueilli plusieurs centaines d'élèves de maternelles de Meurthe-et-Moselle. Ils ont pu présenter leurs projets scientifiques réalisés en classe dans le cadre du dispositif national d'Accompagnement en Science et Technologie à l'Ecole Primaire (ASTEP). Dans l'agglomération de Nancy, les trois jours de présentation des projets appelées "Ramène ta science ! ", organisées du lundi 24 avril au mercredi 26 avril 2017, ont fait participé plus de 1750 élèves d'école primaire. Ils ont été accompagnés par des étudiants de l'université de Lorraine, appelés "tuteurs scientifiques". Ce dispositif a été mis en place pour permettre aux plus jeunes de se familiariser à l'univers scientifique. Sur les différents stands les enfants ont abordé plusieurs thèmes en rapport avec l'univers scientifique comme les cinq sens, l'eau, ou encore le magnétisme avec la découverte des aimants. Le stand sur la robotique a particulièrement marqué les maternelles.

Un projet robotique pour faire découvrir aux enfants "les langages informatiques"

Sur le stand, le petit "robot électrique" fascine les jeunes élèves. Ils peuvent contrôler sa trajectoire en dessinant des lignes sur des feuilles de papier. Ce stand est tenu par la classe de petite et moyenne section de l'école maternelle Jeanne d'arc à Vandoeuvre. Aurore Isambert, l'institutrice, explique que le robot permet d'initier les enfants à la programmation. Ils découvrent "qu'avec un programme, le robot fait une action [...] et que le robot a aussi des capteurs qui remplacent nos yeux ou encore nos oreilles." explique-t-elle. À côté, Antoine, 22 ans, fait découvrir la "voiture robot" aux autres enfants. Il est étudiant dans une école d’ingénieur à Vandoeuvre et c’est lui le tuteur scientifique des élèves de maternelle de l’école Jeanne d’arc. Depuis septembre, il "encadre des petits" en animant des cessions dans la classe autour du robot. Et il a constaté que "chez les enfants les activités avec les robots ça marche bien".

Pour Delphine Champmartin, coordinatrice régionale de l'ASTEP, faire découvrir les nouvelles technologies aux plus jeunes, dans monde où elles prennent de plus en plus de place, est important :

Dans les plans de rénovation de l’enseignement des sciences à l’école primaire, depuis quelques années, une importance particulière a été donnée à tout ce qui touche l’algorithme et le codage.[...] Ce sont des thèmes qui vont sans doute se développer de plus en plus. Les enfants sont très intéressés avec le côté ludique des petits robots présents mais le but est de découvrir à travers ces objets robotisés des langages informatiques, et une façon d’aborder ces notions : programmation, algorithmes." Delphine Champmartin - coordinatrice régionale de l'ASTEP

En Lorraine, le dispositif d'Accompagnement en Science et Technologie à l'Ecole Primaire a permis à plus de 4700 élèves de découvrir et de travailler sur des projets scientifiques.

. - Aucun(e)
.

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.