Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Malaise social au collège de Sombernon, la Rectrice annonce l'arrivée d'une principale adjointe et l'absence de sanction

-
Par , France Bleu Bourgogne

La Rectrice a rencontré ce mardi les enseignants, puis les parents d'élèves. Depuis plusieurs mois, les syndicats l'ont alerté de cas de souffrance au travail. Parmi les annonces faites l'arrivée d'une adjointe et un suivi de la situation au collège avec un inspecteur qui viendra chaque semaine.

Le collège Jacques-Mercusot à Somberbon a reçu la visite de la rectrice de l'Académie de Dijon ce mardi 14 mai 2019.
Le collège Jacques-Mercusot à Somberbon a reçu la visite de la rectrice de l'Académie de Dijon ce mardi 14 mai 2019. © Radio France - Stéphanie Perenon

Sombernon, France

"On était dans une situation de tensions très fortes et de souffrance" dit Frédérique Alexandre-Bailly. Pour ramener le calme au collège Jacques-Mercusot de Sombernon, la Rectrice de l'académie de Dijon, est venue annoncer elle-même, les mesures décidées, aux enseignants du collège de Sombernon ce mardi 14 mai, puis aux parents d'élèves, lors d'une réunion qui s'est tenue dans la salle polyvalente de la commune. L'établissement Jacques-Mercusot connait une situation de malaise social depuis plusieurs mois, et pour y faire face, la Rectrice a annoncé plusieurs mesures.

L'arrivée d'une principale adjointe dès le 15 mai

Parmi les mesures annoncées, l'arrivée, dès le mercredi 15 mai, d'une adjointe, "pour étoffer l'équipe de direction car c'est un collège qui a grandi en nombre d'élèves et qui a besoin d'avoir un personnel de plus" précise la rectrice.  Et d'ajouter qu'il n'y aurait pas de sanctions à l'encontre des enseignants qui avaient été convoqués au rectorat mais "ils ont reçu un rappel à leurs obligations" souligne Frédérique Alexandre-Bailly.

Retrouver un climat serein

C'est ce que souhaitent aussi les parents qui étaient invités à une réunion à partir de 19 heures avec la rectrice, dans la salle polyvalente. A la sortie beaucoup se disent "soulagés" que quelque chose se passe enfin, mais ils sont nombreux à "regretter le délai du rectorat pour agir face à une situation très tendue."

Pour ces parents délèves qui ont assisté à la réunion avec la rectrice, les sentiments sont mitigés

Des mesures que le syndicat UNSA Education a salué hier dans un communiqué "l'attitude constructive des services du rectorat". De son côté le SNES-FSU qui a soutenu dès le début les professeurs du collège de Sombernon, "se félicite que toutes les charges contre eux aient été abandonnées mais regrette que cette souffrance n'ait pas été prise en compte plus tôt." 

Isabelle Cheviet, la secrétaire départementale du SNES FSU, souhaite que l'administration soit plus attentive à ce qui se passe dans les établissements.

"On n'a pas donné de potion magique, la situation n'est pas règlée" concède Frédérique Alexandre-Bailly, "c'est à chacun de s'emparer de ces mesures pour reconstruire ensemble mais on a les bons leviers pour que cela se réalise. "

→Retrouvez l'interview de la Rectrice, Frédérique Alexandre-Bailly, ce mercredi 15 mai 2019 à 8h11 sur les ondes de France Bleu Bourgogne.