Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marmagne : les parents réclament l'ouverture d'une classe

-
Par , France Bleu Berry
Marmagne, France

A Marmagne, près de Bourges, les élèves sont plus nombreux que prévu. Les parents se sont donc rassemblés devant l'école des tilleuls à la sortie des enfants pour interpeller l'inspection académique du Cher.

Les parents d'élèves de l'école de Marmagne dénoncent des sureffectifs.
Les parents d'élèves de l'école de Marmagne dénoncent des sureffectifs. © Radio France - Michel Benoit

A Marmagne, 162 élèves ont fait leur rentrée, c'est une quinzaine de plus que l'an dernier.  Certaines classes atteignent les trente élèves. Les six classes de l'école ne suffisent plus, estiment les parents d'élèves : " Sur l'ensemble de l'école, on est à une moyenne de 27 élèves par classe, avec des pointes à trente dans certaines, notamment en moyenne section. On ne peut pas accepter cela. " affirme Elodie Monjoint, l'une des représentantes des parents d'élèves. Une situation inconfortable pour tout le monde d'autant que certaines classes sont à double niveau ajoute une autre représentante, Anouk Pelique : " Je pense qu'on se bat pour le bien-être des enfants comme celui des enseignants. On ne peut pas travailler dans ces conditions. Surtout qu'on a la salle et le mobilier nécessaire. Il ne nous manque que l'enseignant." 

Un enseignant supplémentaire pourrait  peut-être, être envoyé à Marmagne, près de Bourges
Un enseignant supplémentaire pourrait peut-être, être envoyé à Marmagne, près de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Visiblement, les prévisions de l'inspection académique pour Marmagne n'étaient pas bonnes cet hiver, quand la carte scolaire a été établie. Mireille Pasco, adjointe au directeur des services académiques, reconnait que les élèves sont plus nombreux que prévu : " Bien entendu, nous prenons en compte cette situation. Il est normal qu'entre des décisions prises au mois de février et cette rentrée de septembre, il y ait eu quelques flux de population." Une solution devrait donc être trouvée ce mardi matin.  Le maire de Marmagne, Bernard Dupérat, est confiant  : " J'en appelle à l'intelligence de chacun. La commune est prête à s'adapter. Pourquoi pas un maître qui serait détaché à Marmagne. On appelait cela des brigadiers, je crois, autrefois dans l'éducation nationale." La carte scolaire définitive sera bouclée ce mardi, en tenant des comptages effectués là où cela était nécessaire. Le Cher ne rendra finalement qu'un poste d'enseignant pour cette rentrée (contre trois initialement prévu) malgré une baisse significative d'élèves. Les instances scolaires misaient sur 396 élèves de moins pour cette rentrée dans le département, avec 11 fermetures de classes pour 9 ouvertures. Ces chiffres devraient légèrement varier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu