Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Marsat : les parents bloquent la sortie de l'école pour demander une 6e classe

mercredi 6 septembre 2017 à 11:53 Par Charlotte Jousserand et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Les parents d'élèves mobilisés ce mercredi matin devant l'école de Marsat, dans le Puy-de-Dôme. Ils demandent l'ouverture d'une sixième classe.

Les parents se retrouvent aussi jeudi 7 septembre devant l'inspection académique à Clermont-Ferrand
Les parents se retrouvent aussi jeudi 7 septembre devant l'inspection académique à Clermont-Ferrand © Radio France - Olivier Vidal

Marsat, France

Des banderoles blanches et roses ont été accrochées sur les grilles de l'école de Marsat, dans le Puy-de-Dôme. Les parents demandent l'ouverture d'une sixième classe. Sur une des banderoles, on peut lire, écrit d'une main d'enfant : "on n'est pas des sardines" .

Les parents bloquent les grilles, les enseignants et la directrice sont donc enfermés à l'intérieur de l'école. La directrice a appelé le recteur d'académie pour l'informer de la situation.

Des classes surchargées à plus de 30 élèves

L'école de Marsat compte 138 enfants soit une moyenne de 28 élèves par classe mais dans le détail, les classes sont parfois surchargées avec par exemple 32 enfants dans la classe qui regroupe les niveaux Moyenne-section et CP. Il y a aussi deux classes avec 30 enfants.

C'est trop pour les parents qui réclament l'ouverture d'une 6e classe qui estiment que les locaux des maternelles sont "trop petits" pour accueillir 32 enfant et dénoncent "une situation insoutenable pour les enseignantes, les enfants et leurs parents".

Après la mobilisation ce mercredi matin à Marsat, les parents comptent se retrouver ce jeudi 7 septembre à 14 heures devant l'inspection académique.