Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marseille vote un plan de plus d'un milliard d'euros pour reconstruire des écoles

-
Par , France Bleu Provence
Marseille, France

La ville de Marseille a voté ce lundi en conseil municipal un plan massif de plus d'un milliard d'euros pour construire 34 écoles, via un partenariat public-privé.

La ville de Marseille vote un plan à plus d'un milliard d'euros pour reconstruire des écoles
La ville de Marseille vote un plan à plus d'un milliard d'euros pour reconstruire des écoles © Maxppp -

La ville de Marseille a voté ce lundi en conseil municipal un plan de plus d'un milliard d'euros pour construire 34 écoles, via un partenariat public-privé (PPP). Ce plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, ainsi que la construction de six établissements supplémentaires en six ans.

"Un projet considérable." (Jean-Claude Gaudin)

Ce projet est "considérable" a expliqué Jean-Claude Gaudin, le maire LR de Marseille, parlant de "plan Marshall" qui n'a "aucun équivalent dans l'histoire de la ville".

Ce mode de financement PPP prévoit que la municipalité confie la totalité du projet, du financement à la construction, à des entreprises privées. La ville doit verser un loyer d'environ 41 millions d'euros par an pendant 25 ans, soit un total de 1,04 milliard d'euros.

"Vous déclenchez l'Armageddon budgétaire." (Benoît Payan à Jean-Claude Gaudin)

Très critique, le chef de file de l'opposition, le socialiste Benoit Payan, s'inquiète de l'impact financier de ce PPP. "Vous allez déclencher l'Armageddon budgétaire" a lancé Benoît Payan lors de la séance. Le PS s'inquiète également de la possibilité d'envisager des "opérations immobilières" sur une partie des emprises foncières des écoles. La mairie a réfuté tout volonté de "vente de terrains".

Marseille accueille 77.000 enfants dans plus de 440 écoles. En 2016, après la lettre de doléance d'une enseignante marseillaise qui dénonçait la vestusté des écoles, des murs moisis et des classes non chauffées, l'État avait sommé la municipalité de faire des travaux en urgence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess