Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Mayenne : des lycéens bachotent au Prieuré de la Cotellerie

-
Par , France Bleu Mayenne

Le Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne), a proposé pour la première fois une session de trois jours de révisions avant les épreuves du baccalauréat. L'occasion pour les lycéens de travailler sereinement, sans distractions.

Claire, Chloé, Héloïse et Lucie, élèves en terminale, leurs révisions intensives avec Cécile de Lavergnée, leur professeure de philosophie
Claire, Chloé, Héloïse et Lucie, élèves en terminale, leurs révisions intensives avec Cécile de Lavergnée, leur professeure de philosophie © Radio France - Pauline Pennanec'h

Bazougers, France

Des cahiers, des livres étalés, et des fiches partout sur la table du réfectoire. Au menu : des révisions de philosophie. Nous sommes au Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne), où des lycéens ont décidé de suivre trois jours de révisions intensives du bac. Ils font partie des 3.067 Mayennais inscrits au baccalauréat (général, technologique, et professionnel) cette année. Et ils révisent loin de toute distraction, qu'ils soient croyants, pratiquants, ou non.

Reportage de Pauline Pennanec'h

"On n'est pas à regarder si on a un SMS"

"Quand on regarde notre cahier, qu'on voit qu'on ne sait pas, c'est là qu'on stresse !", avoue Lucie, élève en terminale ES. Ce qui l'a séduite ? "C'est le fait que des professeurs puissent venir nous aider." Pour Claire, "on n'est pas à regarder si on a un SMS, et à se déconcentrer sans arrêt."

Le Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne). - Radio France
Le Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne). © Radio France - Pauline Pennanec'h

Trois jours en pension complète pour certains, où les frères préparent le déjeuner et le dîner, avant d'aller dormir dans le dortoir. Les professeurs sont bénévoles, comme Cécile de Lavergnée, professeure de philosophie au lycée St Michel à Château-Gontier : "Ça me fait plaisir de donner un petit coup de main. J'aime bien mon métier, expliquer, et si je peux aider les élèves, je trouve ça sympa".

Il y a longtemps, je me souviens qu'on emmenait nos élèves tout un week-end dans une abbaye et on les faisait réviser intensément !

L'église du Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne). - Radio France
L'église du Prieuré de la Cotellerie, à Bazougers (Mayenne). © Radio France - Pauline Pennanec'h

À l'heure de la messe, les frères, en soutane blanche, prient aux côtés de certains lycéens, mais les filles n'y vont pas forcément : "C'est selon chacun, on n'est vraiment pas obligé", explique Lucie. "On peut être aussi chrétien, et venir, c'est vraiment ouvert."

Il n'y a pas que ça qui joue, il faut aussi réviser parce que prier, c'est bien gentil mais il faut surtout bosser pour avoir le bac !

Anne-Elisabeth Veyrières, la responsable de la pastorale des jeunes, ajoute que "tout le monde est le bienvenue" : "La seule chose que l'on demandait, c'était de respecter la foi des frères qui nous accueillent." Prier pour se vider la tête avant le bac, et puis "confier tout cela au Seigneur !"

Les lycéens inscrits au stage de révisions, avant le bac. - Radio France
Les lycéens inscrits au stage de révisions, avant le bac. © Radio France - Pauline Pennanec'h
Choix de la station

France Bleu