Éducation

Mayenne : le projet de carte scolaire 2017 a été dévoilé

Par Marie Rouarch, France Bleu Mayenne mardi 31 janvier 2017 à 17:18

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Un comité technique paritaire s'est tenu ce mardi à Laval. Le directeur académique a présenté aux syndicats son projet de carte scolaire pour la rentrée 2017. Un projet "équilibré" selon l'UNSA Education.

C'est au cours d'un comité technique paritaire que le directeur académique a présenté ce mardi matin, aux syndicats, son projet de carte scolaire pour la rentrée 2017, en Mayenne.

Il prévoit 17 fermetures de classe :
- Alexain (3 à 2)
- Azé, maternelle (5 à 4)
- Bais (5 à 4)
- Craon, maternelle H. Matisse (2 à 1)
- Charchigné (3 à 2)
- Lassay-les-Châteaux, école élémentaire (5 à 4)
- Laval, maternelle Badinter (7 à 6)
- Laval, Hilard (11 à 10)
- Laval, élémentaire M. Pagnol (5 à 4)
- Louvigné (7 à 6)
- Mayenne, élémentaire P. Eluard (5 à 4)
- Neuilly-le-Vendin (4 à 3)
- Oisseau (5 à 4)
- Pommerieux (4 à 3)
- Quelaines St Gault, maternelle (4 à 3)
- Saint-Christophe-du-Luat (5 à 4)
- Saint-Fraimbault-de-Prières (5 à 4)

Ainsi que la perte d'un autre poste en surplus, à Ambrières-les-Vallées.

En revanche, le projet table sur 9 ouvertures de classe :
- Châlons-du-Maine (4 à 5)
- Chantrigné (2 à 3)
- Craon, école Boris Vian (4 à 5)
- Gorron, école élémentaire (4 à 5)
- Laval, école G. Tillion (9 à 10)
- Laval, école V. Hugo (4 à 5)
- Marcillé-la-Ville (3 à 4)
- Soulgé-sur-Ouette (4 à 5)
- Saint-Berthevin, maternelle Le Lac (3 à 4)

Il prévoit également, l'ouverture de 9,5 postes supplémentaires :
. Plus de maîtres que de classes : 3
- Lassay-les-Châteaux
- Laval St Exupéry / M. Pagnol
- Meslay du Maine
. Maîtres E : 1
- Port Brillet
. Coordination REP + (0,5 poste)
. SAPAD (0,5 poste)
. Coordination AVS (0,25 poste)
. HANDAS Calypso (0,25 poste)
. Remplaçant : 1 (Craon)
. Remplaçants stages formation continue : 2 (Ernée, Château-Gontier)
. ULIS : 1 Château-Gontier J. Guehenno

Une carte scolaire "plutôt équilibrée" en somme, pour le syndicat UNSA-Education, qui dit, par l'intermédiaire de son secrétaire départemental Pascal Harreau, rester tout de même "vigilant", notamment "concernant les fermetures de classe qui ne lui semblent pas judicieuses, comme à la maternelle Badinter à Laval ou à l'école Paul Éluard de Mayenne". Un syndicat plutôt satisfait "pour l'instant", puisque la situation peut encore évoluer en septembre, en fonction du comptage des enfants à la rentrée.

Des dotations supplémentaires cette année

Et la bonne nouvelle, c'est que la Mayenne se voit doter, pour la rentrée prochaine, de cinq équivalents temps plein supplémentaires. "C'est mieux par rapport aux années passées", commente Pascal Harreau, où la Mayenne n'en recevait pas, ou pire, en perdait, moins six par exemple, l'an dernier. Des moyens en plus dans un contexte de baisse des effectifs, avec 450 élèves en moins dans les écoles mayennaises à la rentrée 2017. Et le directeur académique n'a pas encore réalisé tous les arbitrages, il peut encore attribuer ces moyens supplémentaires d'ici le comité départemental de l'éducation nationale (CDEN) prévu le 9 février et qui permettra d'entériner ce projet de carte scolaire, voire d'ici la rentrée de septembre.