Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : médecins et associations livrent des astuces pour rassurer les enfants effrayés par les masques

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Les enfants peuvent être effrayés par les masques sur eux ou sur leurs proches. Médecins et associations livrent leurs astuces aux parents pour habituer les plus jeunes.

Transformer le masque en accessoire de jeux
Transformer le masque en accessoire de jeux © Maxppp - Franck Castel

Certains sont terrifiés à l'idée de se couvrir le visage... Comment faire porter des masques aux enfants ? Depuis le début du confinement le 17 mars, médecins et associations ont posté leurs conseils et astuces en ligne pour aider les parents à rassurer les tout-petits, parents qui n'hésitent pas à partager leurs initiatives sur les réseaux sociaux.

Faire jouer l'enfant avec le masque

Le réflexe à adopter, c'est : dédramatiser en faisant jouer l'enfant avec le masque. Les associations d'aides aux enfants hospitalisés sont confrontées depuis longtemps au problème. Sur le site de ces associations, on trouve des fiches conseils pour habituer les petits malades au masque, c'est le cas notamment de l'association Sparadrap.

Le New York Times, dans un article sur le sujet (traduit ici en français), propose le petit stratagème suivant : vous vous cachez le visage avec le masque quelques secondes, vous l'enlevez, vous faites coucou à votre bambin et vous recommencez. Ensuite, vous pouvez l'inciter à essayer lui-même.

L'article rappelle cette information importante : un enfant n'est capable de reconnaître un visage familier à moitié couvert qu'à partir de 6 ans seulement. Avant cela, il identifie ses proches à l'aide d'un trait particulier... Par exemple, la barbe de son père et si le papa se rase, l'enfant aura un peu plus de mal à l'identifier.

Invoquer les superhéros et superhéroïnes ! 

C'est utile à rappeler à nos bambins : Catwoman, Captain America, Zorro, Fantômette (c'est le moment de leur faire découvrir !) sont des justiciers et justicières masqués. Vous pouvez leur expliquer que porter un masque, c'est protéger les autres du coronavirus, comme le ferait un superhéros ou une superhéroïne.

Pourquoi ne pas enfiler un déguisement complet et recréer des petites saynètes avec votre enfant, c'est ce que recommande l'Afpa, l'Association française de pédiatrie ambulatoire, qui propose aussi de mettre les peluches à contribution, en leur fabriquant des masques. Technique employée dès le début du confinement par des parents soignants.

On peut également construire un hôpital Playmobil ou jouer à des jeux de société, comme le docteur Maboul. Certaines entreprises proposent même des masques lavables à dessiner.

En tout cas, une chose est sûre, rappelle encore l'Afpa, si les parents mettent de côté leurs propres inquiétudes et montrent à leurs enfants un visage certes masqué mais rassurant, les petits et tout-petits finiront eux aussi par être rassurés, comme ces enfants thaïlandais, pays où la culture du port du masque est plus répandue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess