Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Menace sur une classe dans le Nord Est de la Côte-d'Or ?

mardi 22 décembre 2015 à 6:15 Par Christophe Tourné et Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Va-t-on fermer une classe dans un regroupement pédagogique de Chazeuil, Orville, Sacquenay et Véronnes ? Une rumeur sème l'émoi. L'inspection académique dément.

Sacquenay, France

Chazeuil, Orville, Sacquenay et Véronnes sont quatre communes du Nord Est de la Côte-d'Or qui totalisent 1284 habitants, et 50 élèves scolarisés dans leurs petites écoles. Les maires ont eu vent d'une indiscrétion faisant état d'un projet de fermeture de l'une des classes. Leur sang n'a fait qu'un tour, et la résistance s'est immédiatement organisée. Des panneaux et banderoles ont été accrochés dans les villages.

L'inspection académique se dit "dans l'incompréhension" en assurant qu'aucune décision n'est envisagée.Mais dans le monde rural, on ne plaisante pas avec le maintien des services publics.

Dans ce RPI, on est content du travail des enseignants, dans des classes avec de petits effectifs. C'est ce que ne veut pas perdre Christine, maman de deux enfants. La classe unique de Sacquenay se sent particulièrement vulnérable. Pour Jean Noël Truchot, le maire, fermer cette école serait d'autant plus regrettable que la commune s'est endettée pour la rénover pour une facture de 200 000 euros.

Et puis il y a ce sentiment qu'on dépouille le monde rural. Il y a déjà eu l'annonce de la fermeture de la perception de Selongey et même si l'inspection académique assure qu'aucune décision n'est envisagée pour le RPI, élus et familles restent donc sur la défensive et attendent des garanties.

Le Nord Est de la Côte-d'Or ne veut pas perdre ses services publics

Les élus organiseront d'ailleurs une réunion d'information avec les familles à la salle des fêtes de Chazeuil le 7 janvier.