Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Metz retrouve une place sur la carte des universités de France

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La conférence des présidents d'université éteint la polémique après la publication début septembre d'une carte de France des universités sans Metz. Gilles Roussel, le président des présidents d'université vient d'écrire aux élus Messins pour s'excuser et promet une nouvelle carte.

La carte initiale des villes universitaires
La carte initiale des villes universitaires - Twitter François Grosdidier

Metz, France

Fin d'énième polémique à l'Université de Lorraine. Le président de la conférence des présidents d'université Gilles Roussel, vient de prendre sa plus belle plume pour écrire une lettre d'excuse aux élus de Metz.  Dans le courrier que France Bleu Lorraine s'est procuré, Gilles Roussel demande aux élus d'accepter "ses excuses pour cette cartographie minorant la place occupée par Metz dans le paysage national et européen de l'enseignement supérieur et de la recherche". 

François Grosdidier avait allumé le feu

Sur les réseaux sociaux le 11 septembre dernier, le sénateur LR François Grosdidier avait publié une première version d'une carte de la conférence des présidents d'université, où figurait Nancy siège de l'université de Lorraine, mais aussi Troyes ou Mulhouse; Problème, la ville de Metz n'apparaissait pas. François Grosdidier avait dénoncé sur France Bleu Lorraine "l'éradication complète de l'enseignement supérieur à Metz" et appelait à "réagir fortement". Même son de cloche chez le président de Metz Métropole Jean-Luc Bohl et le maire de Metz Dominique Gros. Jérémy Aldrin candidat aux municipales pour Agir et universitaire s'était également offusqué, il réclame depuis mars comme plusieurs enseignants-chercheurs, une sortie de Metz de l'université de Lorraine. 

Le député En Marche Richard Lioger, ancien président de l'université et candidat comme François Grosdidier aux élections municipales à Metz avait dénoncé une "instrumentalisation politique" de son concurrent. Le président de l'université de Lorraine, Pierre Mutzenhardt a parlé lui de "polémique politicienne".

La conférence des universités promet une nouvelle carte

Selon Gilles Roussel, la carte n'avait "aucunement l'intention d'effacer des territoires". Il s'agissait juste d'une carte des sièges sociaux des établissements et avoue une "négligeance". Le présidents des présidents d'université dit avoir retiré l'ancienne version du document et a demandé à l'imprimeur de "modifier la version papier"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu