Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Mézières en Brenne : une pétition pour la semaine de quatre jours à l'école dès la rentrée

jeudi 20 juillet 2017 à 23:54 Par Damien Triomphe, France Bleu Berry

Les parents d'élèves de Mézières en Brenne ne lâchent rien : ils veulent que la Région cède et accepte de modifier les transports scolaires pour permettre le retour à la semaine des quatre jours à l'école dès le mois de septembre.

Les parents d'élèves de l'école de Mézières en Brenne, ainsi que les enseignants, étaient à la salle des fêtes ce jeudi soir pour signer la pétition.
Les parents d'élèves de l'école de Mézières en Brenne, ainsi que les enseignants, étaient à la salle des fêtes ce jeudi soir pour signer la pétition. © Radio France - Damien Triomphe

Mézières-en-Brenne, France

Les parents d'élèves du groupe scolaire de Mézières en Brenne comptent bien se faire entendre, et appellent à signer une pétition pour le retour de la semaine de quatre jours à l'école dès le mois de septembre. Plusieurs feuilles ont été déposées dans les commerces des alentours, et les plus mobilisés se sont retrouvés ce jeudi soir à la salle des fêtes de Mézières en Brenne. Une quarantaine de signatures ont déjà été obtenues lors du rendez-vous.

Un décret, souhaité par le président Emmanuel Macron, permet aux communes françaises de revenir sur la réforme controversée des rythmes scolaires, mise en place il y a deux ans. 91 communes berrichonnes repasseront d'ailleurs à la semaine de quatre jours à la rentrée. La communauté de communes Coeur de Brenne a consulté les familles, et les trois quarts d'entre elles souhaitent faire de même. Le maire de Mézières en Brenne, Jean-Louis Camus, le souhaite également, tout comme les enseignants du groupe scolaire.

Mais les transports scolaires ne seront pas modifiés cette année par la Région Centre Val de Loire, et pour un décalage de 10 minutes, le groupe scolaire de Mézières en Brenne se retrouve contraint de renoncer à repasser à la semaine des quatre jours. Une raison inacceptable selon les parents d'élèves, qui mettent en avant le bien-être de leurs enfants.

Les parents d'élèves comptent maintenant envoyer un courrier, auquel sera jointe la pétition, à la Région et à la préfecture.