Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Mobilisation des parents d'élèves devant le collège de Pélussin en grève

lundi 3 septembre 2018 à 11:48 Par Marion Aquilina et Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans la Loire, des dizaines de manifestants se sont allongés sur la route devant le collège Gaston Baty à Pélussin. Les parents d'élèves se sont mobilisés massivement ce lundi 3 septembre 2018, jour de rentrée scolaire. Ils soutiennent les professeurs en grève.

Opération "collège mort" devant l'établissement Gaston Baty ce lundi 3 septembre 2018 pour la rentrée scolaire
Opération "collège mort" devant l'établissement Gaston Baty ce lundi 3 septembre 2018 pour la rentrée scolaire © Radio France - Fabrice Hawkins

Loire, France

Les parents et les professeurs du collège de Pélussin sont en colère. C'est assez inédit, presque tous les profs de l'établissement Gaston Baty sont en grève le jour de la rentrée, ce 3 septembre 2018. Ils dénoncent le fait que les classes de 3ème sont surchargées. Le préavis de grève a été déposé pour toute la semaine jusqu'au vendredi 7 septembre, 17h. 

À 10h, les parents d'élèves se sont allongés sur la route qui passe devant le collège. C'est l'opération "Collège mort", un moyen pour eux de dire leur ras le bol sur les conditions de travail des enseignants et des élèves. La grève sera reconduite ce mardi, la décision a été prise en assemblée générale en début d'après-midi. Le mouvement rassemble puisque environ 30 professeurs sur 32 font grève.