Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Mobilisation pour la semaine de quatre jours à l'école de Ferrières-Haut-Clocher

Les parents ont été invités à ne pas scolariser leurs enfants ce mercredi à l'école de Ferrières-Haut-Clocher dans l'Eure. Ils se sont rassemblés devant l'établissement pour demander de passer à la semaine de quatre jours à la rentrée prochaine alors que le maire veut maintenir 4,5 jours de classe.

Les enfants de l'école de Ferrières-Haut-Clocher ont un message à faire passer au maire du village
Les enfants de l'école de Ferrières-Haut-Clocher ont un message à faire passer au maire du village © Radio France - Laurent Philippot

Ferrières-Haut-Clocher, France

La bataille entre le maire et les parents dure depuis deux ans. Non aux 4,5 jours, pas d'école le mercredi, 4 jours pour tous, les messages sur les pancartes brandies par les enfants sont clairs. Avec leurs parents, ils se sont rassemblés pendant une heure ce mercredi matin devant l'école de Ferrières-Haut-Clocher pour demander le passage à la rentrée à la semaine de quatre jours."2/3 des parents d'élèves souhaitent le retour aux quatre jours" explique Raphaël Tanguy, qui s'improvise délégué des parents.  C'est le résultat d'un sondage qui a été fait à la demande de l’inspectrice de circonscription. Lors du vote par les membres du conseil d'école, la totalité des enseignants et des délégués de parents d'élèves ainsi que plusieurs membres du SIVOS d'Ormes ont aussi voté pour les 4 jours. Mais le président du SIVOS, qui gère le regroupement pédagogique des trois communes (Ferrières-Haut-Clocher, Ormes et Portes) et maire de Ferrières, Robert Beautier souhaite le maintien des quatre jours et demi, comme le maire d'Ormes. Argument avancé : "pour le bien des enfants" se navre Raphaël Tanguy. 

Plusieurs parents n'ont pas scolarisé leurs enfants pour protester contre le passage à la semaine de quatre jours et demi - Radio France
Plusieurs parents n'ont pas scolarisé leurs enfants pour protester contre le passage à la semaine de quatre jours et demi © Radio France - Laurent Philippot

La semaine de quatre jours dans 94% des écoles du département

Presque toutes les communes de l'Eure ont fait le choix du retour à la semaine de quatre jours, comme la plupart des communes françaises. Seules quelques unes, Beaumont-le-Roger, Val-de-Reuil, La Barre en Ouche, Conches en Ouche (sauf à l'école maternelle) ont décidé de maintenir l'école le mercredi matin. 4 jours et demi de classe par semaine. En juin 2017, le gouvernement avait laissé la possibilité aux communes de revenir au rythme de quatre jours d’école par semaine. Mais ces nouveaux rythmes ne sont qu'une dérogation et rien ne devrait empêcher le maire de Ferrières-Haut-Clocher qui, selon les parents, ne se rend plus au conseil d'école pour éviter de répondre à leurs questions et à celles des enseignants, de maintenir la semaine de quatre jours et demi.