Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montreuil : quatre fermetures de classes dans des écoles maternelle et élémentaire, en pleine crise sanitaire

-
Par , France Bleu Paris

Quatre classes fermées dans des écoles maternelles et élémentaire de Montreuil en cette rentrée. En cause : l'écart constaté entre le nombre d'élèves prévus en fin d'année dernière et nombre d'élèves réellement présents à la rentrée. Décision particulièrement problématique en pleine crise sanitaire.

Les parents des écoles Louise Michel, Danton, Marceau et Diderot étaient présents ce lundi 7 septembre au matin devant l'école Louise Michel à Montreuil
Les parents des écoles Louise Michel, Danton, Marceau et Diderot étaient présents ce lundi 7 septembre au matin devant l'école Louise Michel à Montreuil © Radio France - Mathilde Bouquerel

Ce genre d'ajustement arrive régulièrement dans les écoles maternelles et élémentaires. Après comptage, l'académie constate un écart entre le nombre d'élèves prévus en fin d'année et nombre d'élèves réellement présents à la rentrée. S'il y a moins d'élèves que prévu, l'académie retire un poste d'enseignant et ferme une classe dans l'école.

C'est précisément ce qui arrive en cette rentrée 2020-2021 dans quatre écoles de Montreuil. Une classe est supprimée dans chacune d'elle : trois en maternelle à Louise Michel, Danton et Marceau, et une en élémentaire à l'école Diderot. Une décision particulièrement mal-venue selon les parents d'élèves et la mairie en pleine épidémie de coronavirus. Des parents qui ont donc organisé un rassemblement contre ces fermetures ce lundi 7 septembre au matin devant l'école Louise Michel

Quatre classes doivent fermer dans quatre écoles de Montreuil en cette rentrée 2020-2021
Quatre classes doivent fermer dans quatre écoles de Montreuil en cette rentrée 2020-2021 © Radio France - Mathilde Bouquerel

Des élèves déjà en difficulté fragilisés

Parmi la quarantaine de parents et d'enfants rassemblés devant l'école maternelle Louise Michel ce matin, il y a Francine Thomas, représentante des parents d'élèves et maman de deux élèves de 9 et 6 ans à l'école Diderot. Elle trouve ces fermetures de classe particulièrement dangereuses d'un point de vue pédagogique. 

Entre le mouvement social contre la réforme des retraites et le confinement, sachant que l'école n'a repris que le 22 juin, certains élèves ont eu une année blanche !

"Nos enfants ont eu une année scolaire 2019-2020 terrible", explique-t-elle, "Entre le mouvement social contre la réforme des retraites et le confinement, sachant que l'école n'a repris que le 22 juin, certains élèves ont eu une année blanche ! Ils ont besoin de ces classes en effectif réduit pour rattraper leur retard."

Un risque sanitaire plus élevé

L'autre inquiétude des parents bien sûr, c'est la plus grande difficulté à respecter les gestes barrières dans des classes plus chargées. 

C'est ce que confie Marc Chonier, père d'une petite élève de moyenne section de maternelle à l'école Louise Michel : "La décision a été prise jeudi et appliquée aujourd'hui lundi donc c'est complètement précipité ... On est dans l'improvisation, les enseignants ne sont pas prêts. Ce n'est pas du tout rassurant, _surtout alors que le nombre de cas de coronavirus augmente_."

L'école Diderot, l'une des écoles concernées, est classée REP (réseau d'éducation prioritaire)
L'école Diderot, l'une des écoles concernées, est classée REP (réseau d'éducation prioritaire) © Radio France - Mathilde Bouquerel

Un rééquilibrage des moyens financiers

Le 2 avril dernier, le maire de Montreuil Patrice Bessac avait demandé un moratoire pour empêcher les fermetures de classe à la rentrée 2020-2021. Demande restée sans réponse. 

La municipalité est donc solidaire des parents des écoles concernées. D'ailleurs, deux adjoints au maire sont présents au rassemblement ce matin, dont Dominique Attia, en charge de l'éducation. Elle en appelle au Ministère de l'Education Nationale pour un rééquilibrage des moyens : "La situation n'est pas la même dans les Yvelines et en Seine-Saint-Denis. Je n'aime pas ce mot mais nous demandons qu'il y ait une sorte de discrimination positive pour le 93."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess