Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Mutations dans le Puy-de-Dôme: un collectif d'enseignants tire à nouveau la sonnette d'alarme

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Ils veulent être mutés. Des enseignants du premier degré, qui exercent dans l'Allier, souhaitent travailler dans le Puy-de-Dôme où ils habitent. Ras-le-bol des 200 km par jour de trajet ! Ce mardi matin, ils étaient une trentaine à manifester devant le Rectorat à Clermont-Ferrand.

Elles sont une trentaine à se rassembler devant le Rectorat de Clermont-Ferrand
Elles sont une trentaine à se rassembler devant le Rectorat de Clermont-Ferrand © Radio France - Eric Le Bihan

Une trentaine d'enseignants du premier degré dans l'Allier s'est rassemblée ce mardi matin devant le Rectorat de Clermont-Ferrand. L'action est menée par le "Collectif Mutations 03", qui estime que "179 personnes, soit 10% du personnel de l'Allier demandent à quitter le département." 140 souhaiteraient se faire muter dans le Puy-de-Dôme, que ce soit pour raisons familiales ou convenance personnelle. Or, seulement "13 mutations"auraient été accordées.

Une délégation devait être reçu à 10h30 par le Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand
Une délégation devait être reçu à 10h30 par le Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand © Radio France - Eric Le Bihan

Seulement 13 mutations et 10 exeat

Ce n'est pas la première fois que le collectif se mobilise. En mai 2019, déjà, les professeurs avaient manifesté leur mécontentement. Le Rectorat leur avait déjà répondu "qu'une évolution sensible" devait être "effective dès la rentrée scolaire 2019". Mais les enseignants ne voient rien venir. Pire, le département du Puy-de-Dôme a embauché encore 20 collègues contractuels. 

"Pour la plupart, nous devons effectuer des trajets de plus de 200 km par jour pour honorer notre mission, avec les frais, les risques et la fatigue qui en sont les conséquences- Collectif Mutations 03

Une situation qui a des conséquences pour ces professeurs, "pour la plupart, nous devons effectuer des trajets de plus de 200 km par jour pour honorer notre mission, avec les frais, les risques et la fatigue qui en sont les conséquences Pour certaines personnes, cette situation est devenue tellement insoutenable qu'elles se voient contraintes de demander une mise en disponibilité ou un congé parental par défaut, ou sont même en arrêt maladie" explique le Collectif Mutations 03.

De plus, les enseignants dénoncent le "non respect du barème". Une mutation se fait en deux phases : la première, appelée "permutation informatisée" se déroule nationalement, avec un barème édicté nationalement. La deuxième phase appelée "ineat exat" est réalisée localement. Le collectif explique que le Rectorat aurait "changé le barème sans prévenir et sans respecter les demandes du collectif". 

Une délégation de cinq personnes a été reçue par le Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand à 10h30. La réunion n'a pas permis de faire avancer le dossier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess