Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On n'a pas eu d'infos depuis juillet" : les directeurs d'écoles bretons inquiets à 15 jours de la rentrée

A moins de deux semaines de la rentrée scolaire, les enseignants bretons sont toujours dans le flou. Idem pour les directeurs d'école qui ne savent pas comment préparer la rentrée scolaire. Ils regrettent l'absence de communication de l'éducation nationale depuis le 21 juillet.

L'école du Trévoux (dans le Finistère), vide pendant les vacances scolaires, en attente d'un protocole sanitaire pour la rentrée.
L'école du Trévoux (dans le Finistère), vide pendant les vacances scolaires, en attente d'un protocole sanitaire pour la rentrée. © Radio France - Solène de Larquier

A l'école du Trévoux, près de Quimperlé, la directrice a tout simplement décidé d'attendre. "D'habitude je prépare la rentrée avec hâte dès le début du mois d'août, cette année j'attends. On n'a pas le courage de préparer pour tout changer à la dernière minute" confie Katell Huet. 

Les chaises et les tables de cette école sont rassemblées sur le côté, au sol les marquages du déconfinement sont encore présents. "On avait mis du ruban adhésif pour appliquer la distance d'un mètre entre les enfants. On ne sais toujours pas si on doit les retirer ou non" détaille la directrice et enseignante en CM2. "Aucune information de la part de l'éducation nationale, la seule communication c'était la transmission du protocole fin juillet" avance Katell Huet. 

Un protocole sanitaire qui date du 21 juillet

Un protocole très assoupli, qui ne prévoyait plus de masque pour les enseignants en maternelle, plus de distanciation sociale entre les élèves (les différents groupes devraient à nouveau pouvoir se rencontrer dans la cour et à la cantine), ainsi de suite. L'objectif étant d'accueillir à nouveau 100% des élèves. "J'entendais aux infos qu'un nouveau protocole était prévu pour les entreprises, de plus en plus de communes imposent le masque. Donc ça semble paradoxal de travailler dans une école sans véritable mesure" estime la directrice finistérienne. 

L'école du Trévoux (dans le Finistère), vide pendant les vacances scolaires, en attente d'un protocole sanitaire pour la rentrée.
L'école du Trévoux (dans le Finistère), vide pendant les vacances scolaires, en attente d'un protocole sanitaire pour la rentrée. © Radio France - Solène de Larquier

Quid des mesures pour la rentrée

Pour autant, revenir à la distanciation tout en accueillant 100% des effectifs lui semble impossible "à moins de pousser les murs". Ce qu'elle souhaite, c'est pouvoir anticiper : "Est-ce qu'on va devoir à nouveau organiser des entrées et sorties différentes, les récrés vont-elles devoir être échelonnées, est-ce que les enseignants en maternelle vont porter à nouveau le masque... ce sont toutes ces questions qui restent sans réponse."

L'école du Trévoux avait prévu d'organiser cette année un café des parents et une rentrée en décalé pour permettre aux parents ayant plusieurs enfants de tous les accompagner. Deux initiatives en suspens. Pour l'instant, Katell Huette attend tout simplement de dire aux parents s'ils pourront accompagner leur enfant dans l'enceinte de l'école pour la rentrée.

Contacté, le rectorat de Rennes n'a pas souhaité réagir et nous a renvoyés vers le protocole communiqué en juillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess