Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : l'académie va mener une expérimentation sur l'éducation prioritaire

-
Par , France Bleu Loire Océan

Dès septembre 2021, le gouvernement va piloter une expérimentation sur l'éducation prioritaire dans trois académies dont celle de Nantes. L'objectif est de "mieux répondre à la diversité des territoires et de leurs publics", précise le ministère de l'Éducation.

70 % des élèves défavorisés ne sont pas scolarisés en zone d'éducation prioritaire d'après un rapport de 2018.
70 % des élèves défavorisés ne sont pas scolarisés en zone d'éducation prioritaire d'après un rapport de 2018. © Radio France - Emma Sarango

Le gouvernement souhaite apporter plus de "justice et de souplesse". Dès septembre 2021, le gouvernement va mener une expérimentation sur l'éducation prioritaire dans trois académies : Aix-Marseille, Lille et donc Nantes.

Un rapport de 2018, confié à à l'universitaire Pierre Mathiot et à l'inspectrice générale Ariane Azéma, établissait un constat :  "70 % des élèves défavorisés ne sont pas scolarisés en zone d'éducation prioritaire". Ce rapport estimait "nécessaire d'assouplir" le réseau d'éducation prioritaire considéré comme trop rigide.

"Mieux répondre à la diversité des territoires et de leurs publics"

"L'objectif de cette expérimentation est de gommer toutes les imperfections de la carte de l'éducation prioritaire et de mieux répondre à la diversité des territoires et de leurs publics. Nous voulons aller vers une aide qui est sur-mesure par rapport à la difficulté réelle et la typologie de l'école", précise le secrétariat d'État à l'éducation prioritaire. 

Ce dispositif pilote sera mis en place via des contrats locaux d'accompagnement pour aider les élèves durant leur scolarité. Nathalie Elimas, secrétaire d'État en charge de l'éducation prioritaire, dévoilera la liste des établissements concernés dans l'académie de Nantes avant la fin décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess