Éducation

Nantes : "étudiant en travail social cherche stage désespérément"

Par Boris Hallier, France Bleu Loire Océan mercredi 12 octobre 2016 à 17:15

Une partie des étudiants en travail social attendent toujours de décrocher un stage.
Une partie des étudiants en travail social attendent toujours de décrocher un stage. © Radio France - France Bleu Loire Océan

Une soixantaine d'étudiants en travail social ont manifesté ce mercredi devant les locaux de la direction régionale de la jeunesse, à Nantes. Certains n'ont toujours pas trouvé de stage, condition nécessaire pour valider leur formation.

Ces futurs assistants sociaux ou éducateurs spécialisés doivent commencer leur stage fin novembre. Mais de nombreuses structures ne peuvent pas les accueillir. "Notre promotion compte 56 étudiants et nous sommes 23 à ne pas avoir trouvé de stage", explique Caroline, étudiante en deuxième année d'assistante sociale à Nantes. "Les structures nous expliquent qu'elles sont en remaniement, ou qu'elle n'ont pas les moyens de nous accueillir".

Pour Anthony, l'un des problèmes, c'est l'obligation de rémunérer ces stages. "Les stages sont obligatoirement gratifiés. Les structures doivent verser une somme d'argent au stagiaire comme l'impose la loi depuis quelques années. Mais certaines structures comme les associations n'en n'ont pas les moyens. La DRJSC est chargé de valider nos diplômes. On attend d'elle qu'elle mobilise les professionnels sur ces questions là".

Message reçu pour la direction régionale de la jeunesse

Lisa fait partie des étudiants reçus par des responsables de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale ce mercredi à Nantes. "On a parlé des difficultés liés aux gratifications, au fait que les travailleurs sociaux ne reçoivent pas de stagiaire car ils n'ont pas les locaux adéquats... Ils nous ont expliqué qu'ils avaient compris le problème auquel nous sommes confrontés. Ils ont la possibilité de contacter la région, le département et les partenaires pour essayer de trouver de nouveaux terrains de stage".

Partager sur :