Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Neuf ouvertures de classe et une fermeture en Moselle : bilan "positif" pour le DASEN, "insuffisant" pour les syndicats

Neuf classes (primaire ou maternelle) ont été ouvertes en Moselle, contre une fermeture, après la rentrée de lundi. Le syndicat SNUIPP-FSU dénonce "des moyens qui ne sont pas à la hauteur des besoins", tandis que le directeur académique se félicite de ce bilan "alors qu'il y a 979 élèves de moins.

Le comptage  a été effectué lundi, jour de la rentrée
Le comptage a été effectué lundi, jour de la rentrée © Maxppp - Alexandre MARCHI

Neuf ouvertures de classe, une fermeture. Voilà le bilan, après le comptage traditionnel de la rentrée, dans les écoles primaires et maternelles de Moselle. C'est "insuffisant" pour le syndicat SNUIPP-FSU qui avait présenté à l'académie une vingtaine de cas différents. Au total, selon le syndicat, 17 écoles nécessitaient une ouverture mais n'ont pas obtenu gain de cause. Cinq classes de maternelle comptent plus de 30 élèves par classe. Et cinq établissements de primaire ont une moyenne de plus de 26 élèves par classe. 

Plus d'ouvertures que de fermetures, moins d'élèves, des conditions améliorées puisque le nombre d'élèves par classe diminue" - Olivier Cottet, directeur académique des services de l'éducation nationale

En Moselle, la limite prévue est de 33 élèves pour la maternelle et 26 élèves pour la primaire. Pour Olivier Cottet, le directeur académique des services de l'éducation nationale, le bilan est "positif. Nous avons neuf ouvertures de classe pour cette rentrée et une fermeture, dans une phase dite d'ajustement. En tout, le bilan de cette carte scolaire est de 74,5 ouvertures pour 65 fermetures, dans un contexte démographique un peu défavorable puisqu'on a 979 élèves en moins pour cette rentrée. Plus d'ouvertures que de fermetures, moins d'élèves, des conditions améliorées puisque le nombre d'élèves par classe diminue".

Fait rare : une classe fermée après la rentrée

A signaler, une fermeture de classe alors qu'elle avait été ouverte lundi matin, à l'école Jean Burger à Metz : "C'était un peu pour nous une surprise, explique le DASEN. Les élèves qui étaient prévus n'étaient pas présents, les prévisions n'ont pas été respectées, il y avait seulement 19 élèves dans la classe. On a préféré transférer le poste à l'école Erckmann-Chatrian, où il y avait plus d'élèves que prévu."

Algrange et Mécleuves, juste en dessous de la limite

Il y a aussi le cas de l'école maternelle d'Algrange : 63 élèves pour deux classes. Le maire, Patrick Péron, a exprimé sa colère : "Les parents n'acceptent pas du tout cette décision, il y a très certainement une pétition qui va circuler." 

"C'est beaucoup, concède Olivier Cottet. Mais je rappelle quand même que la carte scolaire en Moselle a été élaborée sur la base d'ouvertures de classes à 33 élèves." L'une des promesses d'Emmanuel Macron, c'est d'arriver à des classes de 24 élèves notamment en grande section de maternelle à la fin du quinquennat : "C'est un objectif, avec lequel je viens dans le département. On va travailler sur la réduction des effectifs, mais il faut que la population d'Algrange comprenne le principe de l'équité : la limite, c'est 33 élèves par classe pour tout le monde."

A Mécleuves, justement, il y a 33 élèves dans une classe unique. "Là, j'ai pris l'engagement de rencontrer l'équipe, car il y a aussi une problématique d'accueil d'élèves en situation de handicap".

Les classes qui ouvrent et celles qui ferment

Les écoles qui ouvrent une classe :

  • Ecole élémentaire d'Angevillers
  • Ecole maternelle Clemenceau d'Amnéville
  • Ecole maternelle Les Sources de Metz
  • Ecole élémentaire de Bousbach
  • Ecole maternelle d'Epping
  • Ecole élémentaire Basses Terres de Thionville
  • Ecole élémentaire Branly de Fameck
  • Ecole élémentaire de Puttelange aux Lacs (ouverture d'une nouvelle classe dédoublée)
  • Ecole élémentaire Chatrian de Metz (ouverture d'une nouvelle classe dédoublée)

Celles qui ferment :

  • Ecole élémentaire Jean Burger à Metz
  • Ecole élémentaire de Bening (fermeture anticipée en juin)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu