Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Nous confiné(e)s du printemps 2020..." : à Verson, des collégiens se confient dans un ouvrage

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce vendredi marque la fin de l'année scolaire. Des grandes vacances bienvenues après une période marquante pour tout un chacun. A Verson, près de Caen, une professeure de Français a demandé à ses élèves de raconter "leur" confinement. Un ouvrage en publie des extraits pour garder une trace.

Christophe Brel (documentaliste), Gautier, Jeanne, Hugo, Angèle et Sylvie Lebaudy, professeur de Français
Christophe Brel (documentaliste), Gautier, Jeanne, Hugo, Angèle et Sylvie Lebaudy, professeur de Français © Radio France - Philippe Thomas

Sylvie Lebaudy a demandé à deux classes de quatrième d'écrire leur journal intime durant le confinement. L'enseignante a ensuite proposé de publier des extraits de ce qui pouvait l'être dans un ouvrage collectif baptisé "Nous, confiné(e)s du printemps 2020..." Les élèves du collège Jacques Prévert y racontent leur quotidien avec humour et émotion. Le documentaliste, Christophe Brel, a aidé à la mise en pages. "En tant que professeur, confie Sylvie Lebaudy, j'ai été très touchée de la sincérité, de l'authenticité que j'y lisais (...)" La suite, c'est à écouter ici :

Ecoutez les explications de Sylvie Lebaudy, professeur de Français

Un journal illustré
Un journal illustré © Radio France - Philippe Thomas

29 élèves ont écrit leur journal intime à raison de deux chapitres par semaine, soit une quinzaine de chapitres en moyenne avec celui consacré au déconfinement. Trois collégiens ont ensuite participé au classement des textes dans l'ouvrage. Parmi eux, Angèle : "ce qui m'a motivée c'est le fait qu'on pouvait vraiment décrire nos émotions, alors qu'on n'avait pas vraiment d'autres moyens de le faire (...)" La collégienne au micro :

Ecoutez le témoignage d'Angèle

Jeanne et Hugo ont également participé à la mise en pages du livre. "Le confinement, ça a été une sorte d'épreuve pour nous mêmes parce qu'on a du se débrouiller tout seul (...), estime Hugo. L'ouvrage nous a pas mal aidés pour nous délivrer de toutes ces émotions (...)" La suite, c'est maintenant :

Ecoutez le témoignage d'Hugo

Les collégiens ont raconté leur quotidien
Les collégiens ont raconté leur quotidien © Radio France - Philippe Thomas

Pour Jeanne : "je me suis dit qu'on avait tous vécu la même chose, mais qu'on ne l'exprimait pas de la même façon (...)" Une période qu'a bien aimé la collégienne, ne serait-ce que pour le temps passé en famille. Jeanne au micro :

Ecoutez le témoignage de Jeanne

Gautier, lui, reconnaît qu'il a écrit des chapitres "un peu pourris" au milieu du confinement parce qu'il n'avait pas grand chose à dire, mais sur la fin il a "retrouvé des idées" avec la perspective de revoir ses proches. Même les enseignants, "ils ne m'ont pas tous manqué, mais certains oui" glisse Gautier. Son interview à retrouver ici ;

Ecoutez le témoignage de Gautier

La couverture de l'ouvrage
La couverture de l'ouvrage © Radio France - Philippe Thomas

Et comme il est écrit en dernière page : "si avant, on m'avait dit : - C'est ça le futur... Je n'y aurais pas cru. 2020 : l'année 20/20 doit encore se rattraper." En attendant bonnes vacances déconfinées à tou(te)s !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess