Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Noyal-Châtillon-sur-Seiche : dans les écoles primaires, derniers préparatifs avant la rentrée

-
Par , France Bleu Armorique

À quelques jours de la rentrée, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer donne le mercredi 26 août les détails du protocole sanitaire. Les mairies s'activent pour les derniers préparatifs dans les écoles primaires, comme à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, où un nouvel établissement sort de terre.

Alexandra Blin, première adjointe de la commune, devant la toute nouvelle école de Noyal-Châtillon-sur-Seiche.
Alexandra Blin, première adjointe de la commune, devant la toute nouvelle école de Noyal-Châtillon-sur-Seiche. © Radio France - Maxime Glorieux

Il avait annoncé le port du masque obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans, ce qui ne sera pas le cas dans les écoles primaires. Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer dévoile mercredi 26 août les détails du protocole sanitaire en vigueur. Quelques jours seulement avant la rentrée, les mairies attendent ces annonces avec impatience afin que la rentrée se fasse en toute sécurité. 

Un quart de personnel supplémentaire dans les deux écoles primaires

À Noyal-Châtillon-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), une nouvelle école primaire sort tout juste de terre. Les abords sont encore en chantier mais 135 enfants y feront leur rentrée. "Malheureusement, les parents ne pourront pas rentrer dans l'école le matin, en espérant que cette situation va disparaître", regrette Alexandra Blin, première adjointe en charge de l'éducation dans cette commune de 7000 habitants. 

Devant cette école à la façade colorée, elle aborde la rentrée avec sérénité, notamment au sujet de la circulation à l'intérieur. "On a des sens d'entrée et de sortie, sans nécessité de se croiser, l'architecte a très bien travaillé là-dessus, ainsi que l'ancienne municipalité." Le conseil municipal précédent avait voté des budgets pour l'embauche d'un quart de personnel supplémentaire dans les écoles primaires. Des budgets avaient également été prévus pour l'achat de masques en grande quantité.

La pause du midi allongée pour désinfecter 

Alexandra Blin ne semble pas gagnée par le stress que d'autres affichent à l'approche de cette rentrée particulière. "Mieux vaut prévenir que guérir ! On a été peut-être plus prévoyants mais à bonne escient. Le principal, c'est de communiquer : à partir du moment où les gens savent ce qu'il se passe, ils n'angoissent plus et ils ne se posent plus de question inutile car ils ont la réponse." 

La priorité reste la cantine, avec une mesure clé : allonger la pause du midi pour permettre la désinfection systématique entre chaque passage d'élèves. Pour le sport, l'adjointe espère entre autres que les activités de plein air, initiées après le confinement, pourront continuer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess