Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Parcoursup : 89.000 bacheliers sont encore en attente

vendredi 13 juillet 2018 à 16:03 Par Viviane Le Guen, France Bleu

89.000 bacheliers en attente d'une place dans l'enseignement supérieur, un chiffre comparable à 2017. Le taux définitif de réussite au bac 2018 - 88,3 % - a été révélé, ce vendredi matin, par les services de l'Éducation nationale.

Manifestation d'opposants à la plate-forme Parcoursup à Paris en juin 2017.
Manifestation d'opposants à la plate-forme Parcoursup à Paris en juin 2017. © Maxppp - Aurelien Morissard

Auront-ils ou non une place en Fac à la rentrée? 89.000 bacheliers s'interrogent toujours ce vendredi 13 juillet, après que l'Education nationale a communiqué le taux définitif de réussite au bac 2018 (88,3 %). 

Des places se libèrent chaque jour selon le ministère

L'an dernier, 87.000 candidats étaient sur liste d'attente au 14 juillet. Mais cette année, la plateforme continue de "mouliner" jour après jour et des places se libèrent chaque jour assure le ministère de l'Enseignement supérieur qui précise que ce sera le cas jusqu'au 5 septembre.

Accusé d'instaurer "sélection pour l'entrée en fac" par ses détracteurs, Parcoursup, qui a remplacé APB, a été conçu pour supprimer le tirage au sort dans les filières les plus demandées.  Les bacheliers sont désormais obligés de motiver leurs vœux et ne peuvent plus les classer, ce qui, selon les critiques, a ralenti le processus.

Selon les chiffres de la plateforme publiés vendredi matin, quelque 429.000 jeunes ont accepté définitivement une proposition et 164.600 ont reçu au moins une proposition mais ne l'ont pas accepté définitivement.