Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Parcoursup, c'est (re)parti

mardi 22 janvier 2019 à 10:50 Par Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM

Décrié l'an dernier, le dispositif d'orientation Parcoursup revient. Les élèves de terminale qui souhaitent entamer des études supérieures à la rentrée 2019 peuvent dès aujourd'hui formuler leurs vœux. La plate-forme internet est ouverte.

Pour la deuxième année consécutive Parcoursup est mis en place
Pour la deuxième année consécutive Parcoursup est mis en place © Maxppp -

Corse, France

C'est le grand casse-tête de l'orientation, Parcoursup revient en deuxième année. Les élèves de terminale désireux d'entamer des études supérieures à la rentrée prochaine peuvent d'ores et déjà formuler leurs vœux sur Parcoursup - une liste de dix vœux maximum. La plate-forme internet est opérationnelle. En Corse, près de 3.000 lycéens sont concernés. Inauguré l'an dernier, le dispositif a été très critiqué : une utilisation trop complexe, un calendrier inadapté, des erreurs d'orientation et des néo-bacheliers laissés au bord de la route à quelques jours seulement de la rentrée universitaire

Des modifications ont été apportées pour tenir compte des critiques

Le site d'admission post-bac a donc connu quelques modifications, visant notamment à réduire l'attente et le stress des candidats. "Une analyse critique a été faite, mais le fond reste, c'est l'accompagnement personnalisé", explique André Paccou, le responsable du service académique de l'information et de l'orientation auprès de la rectrice de Corse. 

André Paccou

Les lycéens ont jusqu'au 14 mars pour faire connaître leurs vœux et jusqu'au 3 avril pour les confirmer.