Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Parcoursup : premières réponses pour 900.000 candidats ce mercredi

-
Par , France Bleu

Les premières réponses aux vœux formulés sur Parcoursup, la plateforme d'accès aux études supérieures, sont dévoilées ce mercredi 15 mai à partir de 19h. À quoi faut-il s'attendre ? Francebleu.fr fait le point.

Parcoursup, la plateforme d'accès aux études supérieures, dévoile mercredi 15 mai les premières réponses aux vœux des quelque 900.000 candidats inscrits
Parcoursup, la plateforme d'accès aux études supérieures, dévoile mercredi 15 mai les premières réponses aux vœux des quelque 900.000 candidats inscrits © Maxppp - Alexandre MARCHI

Fin du suspense ce mercredi pour quelque 900.000 candidats inscrits sur Parcoursup, la plateforme d'accès à l’enseignement supérieur. Ces lycéens de terminale et étudiants en réorientation vont savoir si les vœux qu'ils ont formulé pour la prochaine année scolaire sont, ou non, exaucés. Pour éviter que la moitié des candidats se retrouvent sans réponse favorable de la part d'un établissement supérieur comme l'an passé des modifications ont été apportées. Francebleu.fr fait le point.

Que se passe-t-il ce 15 mai ?

Les candidats, qui pouvaient formuler jusqu’à 10 vœux avant le 14 mars, vont recevoir les premières réponses des établissements à partir de 19h00.

Pour les filières sélectives (type IUT, BTS, classes prépa, écoles avec entrée sur concours ou sur dossier, etc.), les réponses seront "oui", "non" ou "en attente".

Pour les filières non sélectives (licences générales), ce sera "oui", "en attente" ou "oui si", lorsque l’université considère que le candidat ne possède pas toutes les connaissances et compétences requises. Pour que son choix soit validé, le futur étudiant devra, dans ce cas, suivre un parcours d'accompagnement.

La plateforme actualisée jour après jour

Pour faire face à l'afflux de connections, la plateforme ne sera dans un premier temps que "consultable", avant de permettre aux candidats, plus tard dans la soirée, de répondre aux propositions.  Comme l'an dernier, et contrairement au dispositif précédent (APB), Parcoursup fonctionne "au fil de l'eau". 

La plateforme est actualisée chaque jour, le matin. Les propositions refusées par des candidats sont immédiatement réintroduites dans le système pour être proposées à d'autres.  

Les candidats sont avertis par mail, sms et via l'appli Parcoursup.

Le calendrier

Les candidats ont jusqu'au 19 mai (J+4) pour répondre aux propositions. À partir du 20 mai, ce délai sera ramené à trois jours (J+2). La phase principale s'achèvera le 19 juillet, et non fin août comme l'année dernière pour éviter aux bacheliers d'avoir à attendre jusqu'au dernier moment. 

La plateforme sera figée et les délais de réponses suspendus pendant les épreuves écrites du bac (du 17 au 24 juin). Tous les candidats pourront ensuite formuler de nouveaux vœux lors de la phase complémentaire qui débute le 25 juin pour des formations encore disponibles, et solliciter la commission d'accès à l'enseignement supérieur de leur académie à partir du 6 juillet.

Les nouveautés introduites pour réduire le stress des candidats 

Cette année, les candidats en liste d'attente, excepté ceux qui souhaitent intégrer des écoles d’ingénieurs, de commerce et IUT, pourront évaluer leurs chances d’admission. Ils seront informés du rang du dernier admis l'an dernier. 

Ceux qui n'ont demandé que des filières sélectives et ne reçoivent que des "non" pourront, à partir du 16 mai, demander un rendez-vous avec un membre de l'équipe pédagogique de leur établissement.  

Autre dispositif : à partir du 25 juin, ceux qui n'ont que des vœux en attente ou ont accepté une proposition en maintenant des vœux en attente devront se soumettre à des points d'étape obligatoires.  

  - Visactu
© Visactu