Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Paris 9e : les photos de votre bébé à la crèche sur une application

jeudi 12 novembre 2015 à 5:00 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

Depuis 6 mois, la mairie du 9e arrondissement teste un nouveau dispositif dans 5 crèches municipales : "bébésduneuf", une application pour smartphones, tablettes et ordinateurs, qui transmet aux parents des informations depuis les crèches. Les parents sont ravis. La maire du 9e veut l'étendre.

L'application "bébésduneuf"
L'application "bébésduneuf" © Radio France - Rémi Brancato

Paris 9, Paris, France

La mairie du 9e arrondissement de Paris veut élargir son dispositif "Bébésduneuf". C'est une application, lancée au mois de mai pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs des parents de 5 crèches sur les 10 que compte l'arrondissement.

Sur cette application, un fil d'actualité type "facebook" avec des photos des bébés à la crèche et des informations, comme le contenu des repas. C'est une idée de Delphine Bürkli, la maire (LR) du 9e arrondissement pour répondre aux besoins d'une population très connectée parmi les parents. Mais elle assure que ce n'est pas de la surveillance.

"Ce sont des informations confidentielles destinées uniquement aux parents de la crèche"

La maire du 9e arrondissement de Paris, Delphine Bürkli

15 000 euros à l'achat pour la mairie

Les parents sont ravis comme Cendrine Genty, maman de Léna, 2 ans : "on est toujours en manque de sa fille ou de son petit garçon quand on le laisse dans une structure quelle qu'elle soit". 

"Je vois directement le fil d'actualité de ce que ma petite fille vit au fur et à mesure de sa journée à la crèche"

Rémi Brancato a rencontré une maman ravie de cette application

L'application de la société Kiddiz était déjà utilisée par des crèches privées. Et la mairie du  espère désormais étendre le dispositif aux 5 autres crèches municipales de l'arrondissement. L'achat de l'application lui a coûté 15 000 euros. Pour les parents, c'est gratuit.