Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Paris : dans les coulisses du "3020" le numéro vert contre le harcèlement à l'école

mercredi 8 novembre 2017 à 19:45 Par Joanna Yakin, France Bleu Paris et France Bleu

Ce jeudi c'est la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école. 700 000 élèves en seraient victime chaque année en France. A Paris, une plateforme téléphonique répond aux appels des parents et des enfants confrontés à ce fléau.

Deux psychologues répondent aux appels du 3020, le numéro vert contre le harcèlement à l'école
Deux psychologues répondent aux appels du 3020, le numéro vert contre le harcèlement à l'école © Radio France

Paris, France

C'est dans les bureaux de l'association "L' Ecole des Parents et des Éducateurs d'Île-de-France", dans le 11e arrondissement de Paris que se situe la plateforme d'écoute du "3020". Ce numéro vert est à l'écoute des parents ou des élèves confrontés à des situations de harcèlement en milieu scolaire. Le numéro d'écoute existe depuis 2012 mais il est devenu un numéro à 4 chiffres depuis 2015 sous l'impulsion de la ministre de l'Education nationale de l'époque Najat Vallaud-Belkacem.

Dans cette plateforme, impasse Bon Secours, deux psychologues sont présents du lundi au samedi pour répondre aux appels. Entre octobre 2016 et septembre 2017, le "3020" a recensé plus de 14 000 appels. Si certains jeunes composent le numéro, la majorité des appelants sont plutôt des parents inquiets.

Les agents à l'écoute fournissent des conseils mais aussi des adresses utiles. Ils encouragent bien souvent dans un premier temps les parents à se tourner vers la direction des établissements scolaires concernés, mais lorsque les parents n'y parviennent pas où que la situation reste bloquée, des dossiers peuvent également être transmis aux académies scolaires concernées qui pourront à leur tour mobiliser des référents "anti-harcèlement".

Depuis le début de l'année, environ 7 000 appels ont été considérés comme relevant de "vraies" affaires de harcèlement à l'école et parmi elles, 2 000 ont nécessité une transmission à l'Académie.

Le 3020 est un numéro vert gratuit, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h sauf les jours fériés.