Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Paris en retard sur les menus végétariens à la cantine selon Greenpeace

-
Par , France Bleu Paris

Dès le 1er novembre 2019, les cantines scolaires devront proposer au minimum un repas végétarien par semaine aux écoliers, c'est une disposition de la loi EGalim. À quelques jours de l'échéance, Greenpeace fait le point arrondissement par arrondissement.

Les menus végétariens sont encore peu présents à la cantine à Paris selon Greenpeace
Les menus végétariens sont encore peu présents à la cantine à Paris selon Greenpeace © Maxppp - Bruno Levesque

Paris peut encore mieux faire ! C'est le bilan de Greenpeace après avoir passé au crible les repas des cantines de chaque arrondissement parisien au mois de septembre. La carte intéractive est à consulter ici.
Selon les analyses de l'organisation, le XIXème arrondissement est le premier à avoir franchi le pas des deux menus végétariens par semaine. Le IIème et le XIème arrondissements se sont eux aussi engagés dans cette démarche depuis septembre 2019, ainsi que le Xème, pour une mise en application dans les prochains mois. Le IIème arrondissement propose par ailleurs une option végétarienne quotidienne, et 70% des éléments constituant ses menus sont issus de l’agriculture biologique.

A l’opposé le VIIe, VIIIe et XVIe sont à moins d’un repas végétarien par semaine.

Pourtant, dès le 1er novembre 2019, les cantines scolaires devront proposer au minimum un repas végétarien par semaine aux écoliers, c'est une disposition de la loi EGalim. 

La carte présente le nombre de repas bios par semaine et la proportion d'aliments bio - Aucun(e)
La carte présente le nombre de repas bios par semaine et la proportion d'aliments bio - Greenpeace

« Il ne s’agit pas uniquement de remplacer la viande par des œufs ou des pâtes, rappelle Mathilde Théry, chargée de campagne Agriculture pour Greenpeace France, mais d’améliorer de façon générale la qualité des repas servis à la cantine. Le budget dégagé doit ainsi permettre de favoriser les aliments locaux et issus de l’agriculture écologique. Les professionnels de cantine doivent également être formés afin de préparer des repas végétariens et végétaliens qui plaisent aux enfants »

Il y a plusieurs mois, Greenpeace avait déjà proposé une carte arrondissement par arrondissement pour décrypter les habitudes des cantines. Selon Ulysse Gaignard, coordinateur du groupe local Greenpeace Paris, cela a permis de faire bouger les choses "ça nous a permis d'ouvrir les portes de certaines mairies qui ne nous avaient jamais reçus" et même s'il reste beaucoup à faire selon lui "ça a déjà beaucoup fait réagir !"

La mesure promulguée en octobre 2018, est plébiscitée par près de 6 Français sur 10, et 74 % des 18-34 ans, selon un sondage BVA-Greenpeace de 2018.

Choix de la station

France Bleu