Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Paris : la Sorbonne a été évacuée la nuit dernière par la police

vendredi 13 avril 2018 à 7:54 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le recteur d'Académie de Paris a demandé jeudi soir à la préfecture police d'intervenir à la Sorbonne. Un peu avant 22h, 191 personnes ont été évacuées "dans le calme et sans incident" selon la préfecture de police. L'université sera fermée ce vendredi et samedi.

La Sorbonne évacuée par la police.
La Sorbonne évacuée par la police. © AFP - Ayoub BENKARROUM

Paris, France

A Paris, la Sorbonne qui, pour des raisons de sécurité sera fermée ce vendredi et samedi, a été évacuée par la police un peu avant 22h jeudi à la demande du recteur d'Académie. Près de 200 étudiants opposés à la réforme de l'enseignement supérieur se trouvaient dans l'université en milieu d'après-midi. Ils avaient voté une occupation et ils refusaient de quitter les lieux.

Un peu avant 22h, "après trois heures de négociations infructueuses" pour faire sortir les étudiants de la Faculté, le recteur faisait appel à la police. Les locaux ont été évacués en trente minutes. La préfecture de police précise dans un communiqué que 191 personnes ont été conduites à l'extérieur de l'université "dans le calme et sans aucun incident".

Le recteur de la Sorbonne, lieu emblématique de la contestation estudiantine en mai 68, a précisé qu'il avait demandé l'intervention des forces de l'ordre "avec regret"