Éducation

Paris : Les agendas de la discorde

Par Samuel Aslanoff, France Bleu Paris Région vendredi 25 septembre 2015 à 22:13

Des parents d'élèves de CM2 se sont émus de voir figurer dans les agendas distribués par la ville, une carte où Israël ne figurait plus, remplacé par la simple mention "Palestine". La mairie de Paris plaide l'erreur de fabrication.

Le conflit israélo-palestinien est un sujet pour le moins sensible et la ville de Paris vient, une fois de plus, de le vérifier. Comme chaque année, depuis 13 ans, la Ville, en partenariat avec le Rectorat, a distribué 20.000 agendas aux élèves de CM2. Des agendas édités en partenariat avec la Ligue contre le Cancer et destinés à favoriser le dialogue autour de la prévention et de la santé. Sauf que cette année, ces agendas ont servi de support à des discussions davantage tournées vers la géopolitique. Certains parents d'élèves se sont ainsi étonnés de voir figurer, dans ces agendas , une carte où ne figure que l'intitulé « Palestine » sans faire apparaître celui d’Israël. Cet émoi a ensuite été relayé sur les réseaux sociaux, notamment par des élus d'opposition. 

Une erreur de fabrication

Pour en finir avec la polémique naissante, la mairie de Paris a tenu à préciser, dans un communiqué publié ce vendredi soir, que la carte du monde située sur la page suivante mentionnait bien les deux intitulés et qu'il ne s'agissait "en aucun cas d'un parti pris géopolitique mais d'une simple erreur de fabrication." A l’heure où les appels visant à isoler Israël du concert des nations se multiplient, poursuit le texte, la Ville de Paris tient à rappeler son opposition constante au boycott illégal d’Israël et à réitérer son engagement en faveur d’une solution négociée entre deux états dans des frontières sures et reconnues."