Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Paris : des collégiens du Xe arrondissement sensibilisés aux dangers du rodéo sauvage à scooter

lundi 25 juin 2018 à 19:17 Par Margaux Stive, France Bleu Paris

L'été arrive et avec lui la saison des rodéos sauvages : ces scooters qui roulent vite, cabrent et font beaucoup de bruit. Alors pour éviter que le phénomène ne s'amplifie des ateliers de prévention sont organisés auprès des adolescents, dès la classe de quatrième.

Les élèves sont sensibilisés aux dangers d'un scooter débridé
Les élèves sont sensibilisés aux dangers d'un scooter débridé © Radio France - Margaux Stive

Paris, France

Dans le quartier de la Grange aux Belles, dans le Xe arrondissement de Paris, les nuits d'été sont perturbées par le bruit des scooters. Des deux-roues qui roulent vite et qui font beaucoup de bruit. C'est ce que l'on appelle des rodéos. Un atelier de prévention était organisé ce lundi auprès des collégiens de quatrième.

"C'est comme pour les taureaux ?"

A première vue, le terme de rodéo ne dit pas grand chose à la plupart de ces collégiens. Il y en a même certains qui pensent que cela se passe comme avec les taureaux. Mais quand on leur explique ce qui se cache derrière le mot, tous ont déjà vu ça quelque part, dans la rue près de chez eux ou sur internet. Si certains trouvent ces cascadeurs du bitume "trop forts", la plupart trouvent cela dangereux. Et pour cause. Nathalie Motard est major de police à la mission de prévention du commissariat du Xe arrondissement, et pour elle, ces rodéos sont non seulement dangereux pour ceux qui sont sur le scooter, mais aussi pour les autres. Les voitures, les piétons qui passent, les personnes âgées qui traversent, notamment.

Une prévention efficace : se faire une petite frayeur

C'est à cela que servent ces ateliers de prévention. Mettre en garde contre les dangers des rodéos sauvages, et plus généralement sur les conduite à risque quand on conduit. Pour Sébastien Corbaland, brigadier chef à la police nationale, la première étape c'est de parler des scooters débridés, cette manipulation illégale qui rend les deux-roues plus rapides. D'après lui "les enfants qui commencent à débrider à 14-15 ans, à 16 ans ou 17 ans, ils commencent le rodéo". Autre technique, se rendre compte des conséquences que peuvent avoir les conduites à risque, en simulant un accident. Ainsi, un atelier permet aux collégiens de vivre un faux tonneau, dans une voiture. Très impressionnant, et très efficace. Arianne, en sortant, n'a plus du tout envie de rigoler. "Je vais faire très, très attention" promet-elle. 

Un projet de loi étudié début juin par les députés envisage de sanctionner les rodéos sauvages d'une peine qui pourrait aller jusqu'à un an de prison et 75 000 euros d'amende.