Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Partenariat entre La Poste et l'Education nationale : des cours envoyés par courrier aux élèves d'Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Pour garantir la continuité des cours à la maison en confinement, des leçons vont être envoyées par courriers postaux aux familles en précarité numérique. Des employés de La Poste du Tarn craignent un surcroît d'activité.

La Poste (illustration)
La Poste (illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Toutes les écoles et l’ensemble des collèges et lycées d'Occitanie sont fermés depuis 3 semaines. La poste et l’Education nationale s’associent en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. Des leçons et des devoirs vont être envoyés par courriers postaux aux familles en précarité numérique, à partir du jeudi 8 avril en Haute-Garonne. 

Selon l’académie de Toulouse, 83 établissements scolaires de Haute-Garonne sont concernés par ce partenariat. Les collégiens et les lycéens qui n’auraient pas d’imprimante ou d’ordinateur chez eux vont reçevoir par courrier postal des cours et des exercices qu’il pourront renvoyer gratuitement grâce à des enveloppes pré-affranchies. Ces documents sont postés par les enseignants sur une plateforme internet, depuis laquelle les agents de la poste les impriment avant de les envoyer. 

Notre inquiétude, c'est que les postiers se retrouvent avec un surcroît d'activité à cause de l'épidémie

Mais l’inquiétude monte déjà chez certains employés de La Poste. C'est le cas de Dider Gomez du syndicat SUD PTT du Tarn, où le dispositif débutera le 20 avril : " La Poste profite de l'épidémie pour avoir un peu d'activité. Il ne faudrait pas que l'Education nationale se dédouane et fasse faire le travail aux postiers. Notre inquiétude c'est que les postiers se retrouvent avec un surcroît d'activité à cause de l'épidémie". 

Même retour du côté du syndicat SUD éducation du Tarn, pour qui ce dispositif ne palliera pas les difficultés de certaines familles. Dans un communiqué, le syndicat affirme qu'il est  "vain et illusoire de prétendre que l’école se poursuit à la maison". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu