Éducation

Pas de tirage au sort pour la filière sport à l'Université de Bretagne Occidentale

Par Anne Treguer, France Bleu Breizh Izel lundi 17 juillet 2017 à 15:22

Une solution a été trouvée à l'UBO pour accueillir tous les étudiants inscrit en STAPS à la rentrée
Une solution a été trouvée à l'UBO pour accueillir tous les étudiants inscrit en STAPS à la rentrée © Maxppp - Claude Prigent

Le président de l'UBO assure qu'il n'y aura pas de tirage au sort pour la filière STAPS à Brest. Il a trouvé un accord avec le ministère de l'Education Nationale

480 bacheliers ont postulé pour la filière STAPS de l'Université de Bretagne Occidentale à Brest or il n'y avait que 350 places. Comme dans la plupart des universités françaises, la filière Sport est très demandée et comme toutes les candidatures ne peuvent être satisfaites, il a été décidé au ministère d'imposer un tirage au sort.

Le tirage au sort, un "recours absurde" reconnaît le président de l'UBO

A Brest, Matthieu Gallou, le président de l'UBO ne voulait pas avoir recours à cette pratique : " aucune université , aucun président ne souhaite avoir recours au tirage au sort car c'est absurde ! On avait eu une vraie inquiétude. "

Une solution a été trouvée pour satisfaire les demandes STAPS à Brest

"J'ai crains ce recours il y a encore quelques jours encore mais on est en passe de trouver une solution après discussion avec le ministère de l'Education Nationale. J'ai obtenu des crédits supplémentaires et j'ai fait le choix de les attribuer à la filière STAPS pour satisfaire les 480 candidatures de bacheliers. Les étudiants qui ont inscrit Brest dans le système APB ( admission post bac) dans leur premier vœu et qui ont passé leur bac dans le Finistère ou les départements limitrophes pourront s'inscrire à la rentrée qui vient " nous assure Matthieu Gallou.